Accueil de « Une chambre en Inde »

Une chambre en Inde

Ariane Mnouchkine (Mise en scène)


:Trouver l'humour

Dans son dossier artistique, le Théâtre du Soleil nous donne à lire des extraits du journal de répétition d’Ariane Mnouchkine.

On y découvre à la fois sa volonté de parler de ce qui « menace le monde, les êtres, leur dignité, leur beauté » (2 mars 2016), et le refus d’en faire une description « cataclysmique » (18 janvier 2016) qui laisse le spectateur écrasé par le désespoir et le sentiment de son impuissance.

On comprend que, durant de longues semaines, la question de la forme s’est posée avec acuité : « C’est tellement terrible qu’on ne sait pas le raconter » (20 janvier 2016).

À la lecture de ces notes de répétition, on devine que l’humour tiendra un rôle majeur dans Une chambre en Inde.

On va affronter tout ce qui nous fait peur. On va rire de tout ce qui nous fait peur.
Ariane Mnouchkine, 25 février 2016

Ce qui serait le plus courageux et le plus beau ce serait de faire rire le public de ses peurs.
Ariane Mnouchkine, 22 janvier 2016

Trouver la farce

Trouver la farce (proposition de Sébastien Brottet Michel) :
Choisir dans la table de presse ou sur Internet une nouvelle terrible et se demander comment transposer cette nouvelle de manière drôle, dans une situation qui montre son absurdité.
Trouver une situation concrète, l’exposer à la classe.

Dans un deuxième temps, se « concocter » à la manière des comédiens du Théâtre du Soleil : les élèves se répartissent en groupes selon leur préférence pour telle ou telle situation proposée, ils définissent ensemble les principales étapes de leur improvisation et la place qu’ils y occuperont. Ils jouent ensuite leur improvisation devant la classe.

La force du rire

Demander aux élèves de trouver dans leur répertoire personnel d’autres œuvres utilisant la force du rire pour aborder des sujets tragiques.

Il serait intéressant que la diversité des formes artistiques puisse être envisagée. Des œuvres devenues classiques (Le Dictateur de Chaplin, La Vie est belle de Roberto Begnigni, une pièce de Molière, un conte de Voltaire...) ou plus contemporaines (Malachi Farrell,...) peuvent être ici convoquées.

Le lien particulier avec Molière (voir répertoire du Théâtre du Soleil et filmographie) ainsi que les références à Chaplin (voir notes d’Ariane Mnouchkine) seront soulignés.


O'Black (Atelier clandestin), de Malachi Farrell (2004-2005), au Centre Pompidou.

Donc, voilà, nous venons de comprendre que nous montons une farce. ... C’est quand même chaplinesque, ce n’est pas le rythme du cinéma muet mais c’est chaplinesque.
Ariane Mnouchkine, 23 février 2016

La tragédie stimule le sens du ridicule, car c’est une attitude de défi, il faut rire de notre impuissance face aux forces de la nature.
Chaplin, cité par Ariane Mnouchkine, 27 avril 2016

Découvrir le jeu masqué

Proposer la lecture de l’entretien d’Hélène Cinque et de Shaghayegh Beheshti. Le visionnage de l’extrait du film Molière pour découvrir le jeu masqué (rencontre entre la troupe et Louis XIV à Paris) peut compléter l’investigation.

Demander ensuite aux élèves de chercher des images représentant le personnage de Pantalone et d’autres, issues de la commedia dell’arte.

Transposer une séquence issue des formes en lien avec l’actualité (voir plus haut) en s’inspirant du jeu masqué.

Analyser l’effet produit en lien avec le rythme.

Proposer un atelier d’improvisation sur le clown et le masque afin de développer la liberté de l’imagination et la force du comique (proposition d’Hélène Cinque).

Écrire une scène comique

À partir de la phrase de Cassandre extraite de l’entretien, écrire une scène comique : « Je croyais te connaître et non je te découvre. »

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.