theatre-contemporain.net

Accueil de « Une actrice »

Une actrice

+ d'infos sur le texte de Philippe Minyana
mise en scène Pierre Notte

On en parle dans la presse et sur le web

webtheatre.fr

Image de la critique de webtheatre.fr

samedi 30 juin 2018

Judith Magre par elle-même, deuxième version.

Par Gilles Costaz

Judith Magre, qui ne quitte pas nos scènes depuis les années 50 (avec brio, passant de Giraudoux à Duras), ne joue pas à être un monument ni à être ce...

Lire l'article sur webtheatre.fr

L'Humanité

Image de la critique de L'Humanité

mercredi 04 avril 2018

Théâtre. Judith Magre entre confidences et comédies

Par Gérald Rossi

Dans la mise en scène de Pierre Notte, Une actrice, le texte de Philippe Minyana prend des allures étranges de rencontre incertaine, déroutante, et charmante....

Lire l'article sur L'Humanité

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

lundi 02 avril 2018

Judith Magre, sphinx du théâtre français

Par Stéphane Capron

Pas une saison théâtrale sans que Judith Magre ne brûle les planches. La voici dans une pièce écrite pour elle par Philippe Minyana, un dialogue échevelé avec Pierre Notte au Poche Montparnasse ; un hommage à une légende vivante du théâtre français....

Lire l'article sur Sceneweb

WebThéâtre

Image de la critique de WebThéâtre

samedi 31 mars 2018

Judith Magre joue à Judith Magre

Par Gilles Costaz

udith Magre, qui ne quitte pas nos scènes depuis les années 50 (avec brio, passant de Giraudoux à Duras), ne joue pas à être un monument ni à être ce que les Japonais appellent un « trésor vivant ». N’empêche, elle fait l’objet d’une pièce sur elle-même, et elle en est l’interprète principale ! Philippe Minyana lui a écrit une pièce d’autant plus sur mesures qu’il l’a longuement interrogée avant d’écrire un texte précisément en forme d’interview....

Lire l'article sur WebThéâtre

Théâtre au Vent

Image de la critique de Théâtre au Vent

jeudi 29 mars 2018

Judith Magre, la fleur et l’abeille

Par Evelyne Trân

Judith Magre a le chic pour raconter des histoires surréalistes sans faiblir. Elle est surréaliste par nature. En la regardant, on imagine à la fois la fleur et l’abeille. D’ailleurs, elle envoie bouler l’écrivain irréaliste qui la bombarde de questions en lui conseillant de s’intéresser plutôt aux abeilles en voie de disparition.

Lire l'article sur Théâtre au Vent

un fauteuil pour l'orchestre.com

Image de la critique de un fauteuil pour l'orchestre.com

jeudi 29 mars 2018

C’est une évidence : Judith Magre est une actrice et une femme fascinante.

Par Corinne François-Denève

Physique atypique et intemporel, voix reconnaissable entre toutes, présence scénique remarquable, la comédienne a en outre été la compagne de route des célébrités de ce siècle – Sartre et Beauvoir, Audiberti, Prévert… Aucune surprise, donc, à ce qu’on veuille lui consacrer un livre : c’est là le point de départ de la pièce, qui voit un écrivain, ou à tout le moins un admir...

Lire l'article sur un fauteuil pour l'orchestre.com

critiquetheatreclau.com

Image de la critique de critiquetheatreclau.com

mercredi 28 mars 2018

Une actrice

Par arrazatclau

Quel bonheur de retrouver Judith Magre, au premier son de sa voix nous sommes ensorcelés. Rayonnante, son regard profond nous captive. Tout d’abord, elle nous conte l’histoire d’André, magnifique monologue de Philippe Minyana. le jour du dos d’albâtre le jour de la tasse cassée et des mouches. « L’homme rentre, les mouches sortent, il fait peur aux mouches »...

Lire l'article sur critiquetheatreclau.com

Artistikrezo

Image de la critique de Artistikrezo

mercredi 28 mars 2018

« Une Actrice » : hommage à Judith Magre

Par Emilie Darlier-Bournat

L’auteur Philippe Minyana et Pierre Notte, metteur en scène et comédien, se font complices pour mettre à l’honneur l’actrice Judith Magre, dont la carrière brillante s’étend sur des décennies. Égale à elle-même malgré le temps, Judith Magre impressionne une fois de plus son public en se livrant à des confessions coquettement déguisées.  Une première partie …...

Lire l'article sur Artistikrezo

Marianne

Image de la critique de Marianne

mardi 27 mars 2018

Son nom est Magre, Judith Magre

Par Jack Dion

Retrouver Judith Magre est toujours un moment rare. On le vérifie avec la pièce « Une actrice », de Philippe Minyana, mise en scène par Pierre Notte, au Théâtre de Poche-Montparnasse....

Lire l'article sur Marianne

delacouraujardin.

Image de la critique de delacouraujardin.

samedi 24 mars 2018

Judith Magre, c'est cela !

Par Yves Poey

Tout d'abord et avant tout, on peut être soulagé ! Lorsqu'on a proposé le projet de ce spectacle à Judith Magre, elle a tout d'abord déclaré que de toute façon, elle serait morte au mois de mars. Judith Magre, c'est cela ! Une dose d'humour féroce, une dose de provoc', une dose de de feinte indignité, une dose d'infinie politesse, une dose de malice évidente, ajoutée évidemment à la dose la plus connue qu'on lui connaît : son immense talent !...

Lire l'article sur delacouraujardin.

Masquer la bannière