theatre-contemporain.net

Accueil de « Un si funeste désir »

Distribution

Présentation

Des textes extraits du livre Les Charmilles de Jean-Michel Rabeux au texte Le Mort de Georges Bataille, le jeune metteur en scène Cédric Orain apprend à se faire peur. Pétris de mort, de sacré et d’érotisme, ces textes servent à « refaire sur la scène des théâtres les rêves de mes nuits quand j’ai peur, dans l’espoir qu’ils rencontrent ceux des spectateurs qui sommeillent » confie le metteur en scène. Le désir de Cédric Orain n’est pas naïf en cherchant à choquer par des paroles crues et violentes, mais il accorde au contraire au théâtre une fonction sacralisée. L’espace d’un instant, comme Enée aux enfers, référence au titre de la pièce, « le spectateur, explique-t-il, doit être bouleversé par des âmes qui cherchent à se plonger au plus profond d’un corps pesant et lourd ».

Aude Lavigne

En vidéo

Entretien avec Cédric Orain autour de "Un si funeste désir"

Masquer la bannière