Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Un instant »

On en parle dans la presse et sur le web

L'Alchimie du Verbe

Image de la critique de L'Alchimie du Verbe

lundi 28 octobre 2019

A la recherche de cet instant, suspendu, hautement théâtral, qui contient l’infini et l’universel.

Par Louise Rulh

Dans Un Instant, le propos n’est pas politique. La recherche est poétique, artistique, et Bellorini et son équipe se posent la question, à la suite de Proust, de l’éphémère, de l’instant suspendu, de ce qu’on capte et de ce qui tient “l’édifice immense du souvenir”....

Lire l'article sur L'Alchimie du Verbe

Les Trois Coups

Image de la critique de Les Trois Coups

vendredi 11 octobre 2019

Proust et son double

Par Trina Mounier

En créant « Un instant » d’après Marcel Proust, Jean Bellorini signe un spectacle éminemment littéraire, dont les personnages et les thèmes vont contre l’air du temps, fait de vitesse et de surabondance d’images....

Lire l'article sur Les Trois Coups

Club de Mediapart

Image de la critique de Club de Mediapart

vendredi 07 décembre 2018

Une histoire sensible de la mémoire. Jean Bellorini et la rencontre proustienne

Par Guillaume Lasserre

Au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis, la nouvelle création de Jean Bellorini transporte le public dans l'intimité proustienne d'une conversation à deux voix mêlant le récit de la recherche aux souvenirs personnels. "Un instant", bouleversante promenade avec la mort, questionne les mécanismes de la mémoire en une intense réflexion sur la vie....

Lire l'article sur Club de Mediapart

L'Oeil d'Olivier

Image de la critique de L'Oeil d'Olivier

dimanche 02 décembre 2018

"Un instant" ou la nostalgie proustienne des souvenirs

Par Olivier Fregaville-Gratian d'Amore

Entremêlant avec tendresse et poésie, les souvenirs d’enfance de sa comédienne Hélène Patarot, une « boat people » arrivée en France à l’âge de trois ans, et ceux du célèbre écrivain d’A la recherc......

Lire l'article sur L'Oeil d'Olivier

La Croix

Image de la critique de La Croix

jeudi 29 novembre 2018

« À la recherche du temps perdu », la mémoire retrouvée

Par Didier Méreuze

Jean Bellorini et Camille de la Guillonnière s’emparent des sept tomes de La Recherche du temps perdu et des 3 000 pages qui la composent. Avec leur spectacle Un instant, joué au Théâtre Gérard-Philipe à Saint-Denis (93), ils proposent une plongée dans l’univers proustien dont on ne voudrait jamais revenir....

Lire l'article sur La Croix

lejdd.fr

Image de la critique de lejdd.fr

jeudi 22 novembre 2018

"Un instant" : Proust au théâtre à Saint-Denis

Par Alexis Campion

Jean Bellorini dévoile une pièce poétique et intime, très réussie, d'après "A la recherche du temps perdu"....

Lire l'article sur lejdd.fr

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

mercredi 21 novembre 2018

Tendresse Proustienne

Par Stéphane Capron

Jean Bellorini nous plonge dans l’œuvre gigantesque de Proust, A la recherche du temps perdu, avec Hélène Patarot et Camille de La Guillonnière, en extirpant les passages consacrés à l’enfance. Ils sont mêlés aux propres souvenir d’Hélène Patarot. Un beau moment d’émotion....

Lire l'article sur Sceneweb

Wanderer

Image de la critique de Wanderer

mercredi 21 novembre 2018

Le temps suspendu

Par David Verdier

"Un instant" de Jean Bellorini concentre sa mise en scène sur deux acteurs, naviguant dans un réseau d'échos et de correspondances intimes. Cette approche mêle au parcours mémoriel de la Recherche des éléments empruntés à la propre histoire des deux interprètes, Hélène Patarot et Camille de La Guillonnière....

Lire l'article sur Wanderer

Toutelaculture

Image de la critique de Toutelaculture

mardi 20 novembre 2018

Un voyage poétique dans la vallée des souvenirs

Par Lisa Bourzeix

C’est au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis qu’avait lieu la première représentation de la nouvelle création du metteur en scène Jean Bellorini. C’est à travers …...

Lire l'article sur Toutelaculture

Un fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un fauteuil pour l'orchestre

lundi 19 novembre 2018

"Un instant", une douce et tendre invitation à la mélancolie.

Par Isabelle Blanchard

Les deux comédiens entrent en scène, se placent, la lumière s’éteint puis se rallume, ainsi nous convie Jean Bellorini à une plongée dans l’œuvre de Marcel Proust et l’on comprend immédiatement que sa lecture sera intime. Et en effet Jean Bellorini choisit les extraits relatant les souvenirs de l’auteur avec sa mère et sa grand-mère....

Lire l'article sur Un fauteuil pour l'orchestre

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)