Accueil de « Un Fils de notre temps »

Un Fils de notre temps

mise en scène Simon Delétang

On en parle dans la presse et sur le web

Image de la critique de L'alchimie du verbe

dimanche 15 mars 2015

Le chômage, la dépression, la guerre, la violence, la corruption.

Par Raphaël Baptiste

L’angoisse nous saisit face à ce spectacle empreint d’une sérénité constamment conspuée par l’évolution du personnage central, qui oscille entre une idéologie de l’ordre aux aspects fascisants et une remise en cause progressive de la guerre et de l’état de droit dans toutes ses silencieuses et singulières contritions au cours de la vie quotidienne des hommes : le chômage, la dépression, la guerre, la violence, la corruption....

Lire l'article sur L'alchimie du verbe