Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Ulysse »

:Présentation

Dans une grotte, un homme échoué essaie de se rappeler son identité et son passé. Ulysse s’est perdu en mer et en lui-même depuis trop longtemps. Si certains des épisodes de sa traversée lui reviennent sous forme de cauchemars, c’est Poséidon, étrange personnage mi-bouffon, mi-dieu, qui va lui remémorer sa route passée.
Faut-il rentrer ? Peut-on revenir après une si longue absence ? Poséidon prend le pari de raviver la mémoire d’Ulysse en lui prouvant qu’il est la seule ancre de son bateau…

Est-ce le voyage qui a empêché le retour, ou bien est-ce le navigateur lui-même ? Toutes les escales remontent et se suivent. Ulysse les revit dans un enchaînement de tableaux cauchemardesques et burlesques, dans une narration proche de celle du cabaret. L’Odyssée se transforme en une cacophonie de témoignages, de traces du passage d’Ulysse, mêlant pluridisciplinarité et théâtralité. Tous les éléments de l’histoire s’entremêlent dans un univers poétique et inquiétant inspiré de l’univers du cabaret berlinois. Les tableaux s’enchaînent : tour de chant, chorégraphie, marionnettes... L’Odyssée est un chant, une sorte de cri du cœur, une histoire racontée qui n’a pas vraiment, à la base, de forme littéraire, il était donc important pour moi de traduire cette notion de liberté dans la mise en scène au travers des différents arts exploités par les comédiens tout au long de la pièce.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.