Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Un conte de Noël »

Un conte de Noël

mise en scène Julie Deliquet

On en parle dans la presse et sur le web

nonfiction.fr

Image de la critique de nonfiction.fr

dimanche 15 mars 2020

Entretien avec Julie Deliquet

Par Régis Bardon

Julie Deliquet prend au sérieux le côté "vivant" de l'art théâtral. Ses créations sont collectives. Elle les entoure de ce soin qui donne à vivre autant qu'à éprouver et à penser....

Lire l'article sur nonfiction.fr

Théâtre & co

Image de la critique de Théâtre & co

samedi 15 février 2020

Un conte de Noël : une transposition remarquable

Par Marek Ocenas

La création réussie d’Un conte de Noël interroge les rapports familiaux refoulés derrière les maques sociaux. Les limites qu’elle franchit à travers un fond d’humour débridé fascinent en même temps le spectateur....

Lire l'article sur Théâtre & co

Le Figaro.fr

Image de la critique de Le Figaro.fr

samedi 25 janvier 2020

Un Conte de Noël: où il y a des gènes, il y a du plaisir

Par Florence Vierron

En adaptant aux Ateliers Berthier le film d’Arnaud Desplechin, Julie Deliquet met une famille face aux racines de son malaise. Et tout en questionnant l’hérédité, elle sonde l’identité. Magistral!...

Lire l'article sur Le Figaro.fr

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

samedi 25 janvier 2020

Julie Deliquet réinvente sur scène « Un conte de Noël »

Par Valentin Pérez

Pour son adaptation au théâtre du film choral d’Arnaud Despleschin, où un repas de famille vire au conflit, la metteuse en scène a dû remanier le scénario et condenser le nombre de personnages....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Les Inrocks

Image de la critique de Les Inrocks

vendredi 24 janvier 2020

“Un conte de Noël”, greffe réussie au Théâtre de l'Odéon

Par Fabienne Arvers

En réinventant au plateau le cruel film d’Arnaud Desplechin, Julie Deliquet méduse par la puissance dramaturge qu’elle insuffle aux retrouvailles de cette fratrie désunie....

Lire l'article sur Les Inrocks

La Parafe

Image de la critique de La Parafe

vendredi 24 janvier 2020

Un spectacle "sur rien"

Par Floriane Toussaint

Après Brecht, Tchekhov et Ingmar Bergman, Julie Deliquet s’approprie pour son dernier spectacle un scénario d’Arnaud Desplechin, Un conte de Noël. Ses choix la rapprochent progressivement de notre époque, de la fin du XIXe à 2008, date de la sortie du film. Mais aussi étendues ses recherches soient-elles, Deliquet en revient toujours à la même chose : de longs plans-séquences au sein de familles réunies autour de grandes tablées pour s’écharper,...

Lire l'article sur La Parafe

La Croix

Image de la critique de La Croix

jeudi 23 janvier 2020

« Un conte de Noël », trop sagement cynique

Par Guillemette de Préval

Julie Deliquet adapte, au théâtre, le film Un conte de Noël, d’Arnaud Desplechin sorti en 2008. Un joli moment de troupe qui manque toutefois de folie....

Lire l'article sur La Croix

Le Petit Rhapsode

Image de la critique de Le Petit Rhapsode

lundi 20 janvier 2020

Fragilités originelles...

Par Richard Magaldi-Trichet

Il est beaucoup question de moelle chez la famille Vuillard, de « chose blanche » et laiteuse…Englués dans l'angoisse de trouver un donneur compatible pour sauver la mère, Junon, de son cancer rare, les voici donc réunis pour un Noël placé sous le signe de la mort proche ou d'une renaissance par insémination symbolique. Qui aura la bonne semence ?

Lire l'article sur Le Petit Rhapsode

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

lundi 20 janvier 2020

Un Desplechin sans dédale

Par Pierre Lesquelen

Ce « Conte de Noël » finira là où « Fanny et Alexandre » (précédente adaptation filmique de Julie Deliquet à la Comédie-Française) avait commencé : un traditionnel spectacle de fin d’année où toute la famille viendra, dans la tradition shakespearienne, purger théâtralement ses névroses et ses rancœurs. Vouloir tirer un scénario vers le mythe est un exercice qui a......

Lire l'article sur I/O Gazette

critiquetheatreclau.com

Image de la critique de critiquetheatreclau.com

dimanche 19 janvier 2020

Nous sommes dans le living room

Par Claudine Arrazat

Nous sommes dans le living room de la famille Vuillard, côté jardin une grande table familiale, côté cour un sapin orné de guirlande. Dans cette atmosphère chaleureuse et simple, retentit une voix off… C’est le fantôme de Joseph, disparu à 4 ans. N’ayant pu survivre faute de greffe de moelle osseuse. Aucun proche n’était compatible, ni ses parents, ni son frère Ivan, ni sa sœur Elisabeth....

Lire l'article sur critiquetheatreclau.com

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)