Accueil de « Trois (France) »

Trois (France)

+ d'infos sur le texte de Mani Soleymanlou
mise en scène Mani Soleymanlou

On en parle dans la presse et sur le web

Télérama.fr

Image de la critique de Télérama.fr

dimanche 16 avril 2017

A Chaillot, le joyeux bazar théâtral de Mani Soleymanlou

Par Emmanuelle Bouchez

Sans chichis ni tabous, l'auteur et metteur en scène irano-québécois explore les thèmes de l'exil et de l'identité. Une trilogie réjouissante, intime et volubile....

Lire l'article sur Télérama.fr

France Culture

Image de la critique de France Culture

jeudi 13 avril 2017

Mani Soleymanlou, une quête identitaire en trois spectacles

Par Alisonne Sinard

Immigration, exil, laïcité : dans un triptyque théâtral qui joue volontiers avec les clichés identitaires, le metteur en scène Mani Soleymanlou dessine, avec humour et dérision, un portrait de la France actuelle....

Lire l'article sur France Culture

Libération.fr

Image de la critique de Libération.fr

jeudi 06 avril 2017

«Un, Deux, Trois», Soleymanlou met en plein dans le miel

Par Ève Beauvallet

L’artiste québécois interroge au théâtre ses racines iraniennes, dans une trilogie originale dans sa forme mais superficielle au fond. Masochisme ou soif intarissable de découverte, on était paradoxalement plutôt disposé à sacrifier une des premières soirées ensoleillées du printemps pour passer 4 h 30 au théâtre Gérard-Philippe de Saint-Denis devant un énième spectacle sur le métissage, les problématiques communautaires et la reconfiguration...

Lire l'article sur Libération.fr

JSD

Image de la critique de JSD

lundi 27 mars 2017

"Trois", "Deux" et "Un" : Drôle et intelligent

Par Maxime Longuet

Ça commence par un seul en scène alerte, vif, au sens de la formule aiguisé, où le rire, petit à petit, devient plus acerbe et grinçant. Ça continue par un duo, tout aussi brillant, tout aussi efficace, drôle et percutant. Et ça se termine par une fresque aux multiples personnages, un feu d'artifice de mots et de cris, d'élans d'émotions, de craintes et d'espoirs. Trois précédé de Un et Deux, triptyque écrit et interprété par Mani Soleymanlou...

Lire l'article sur JSD

Journal La Terrasse.fr

Image de la critique de Journal La Terrasse.fr

samedi 25 mars 2017

Un spectacle choral sur la notion d’identité nationale

Par Anaïs Heluin

Il y a d’abord Un, monologue autofictif. Puis il y a Deux, duo avec le Québécois Emmanuel Schwartz. Il y a enfin Trois, qui réunit trente-cinq interprètes issus d’horizons divers. Dans sa géniale trilogie, le Québécois d’origine iranienne Mani Soleymanlou s’empare avec humour et audace du guêpier identitaire....

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

JSD

Image de la critique de JSD

jeudi 23 mars 2017

Un, deux, trois identités et plus

Par Maxime Longuet

Au travers du triptyque qu’il a écrit et mis en scène, le Québécois Mani Soleymanlou, né en Iran, interroge sur les questions de l'identité dans son pays d’adoption. Avec un éclairage particulier dans la dernière partie, grâce à une quarantaine de comédiens français venus de tous les horizons....

Lire l'article sur JSD