theatre-contemporain.net

Accueil de « Tristesse et joie dans la vie des girafes »

Tristesse et joie dans la vie des girafes

+ d'infos sur le texte de Tiago Rodrigues
mise en scène Thomas Quillardet

ThéâToile

:Tristesse et joie dans la vie des girafes : parcours initiatique

Par Sonia Bos-Jucquin
publié le 2017-07-23

Tiago Rodrigues, qui a présenté son époustouflant Sopro, est à nouveau à l’honneur et souffle sur le Festival d’Avignon avec Tristesse et joie dans la vie des girafes, un spectacle jeune public, mi…...

Lien vers l'article :

On en parle dans la presse et sur le web

Libération.fr

Image de la critique de Libération.fr

dimanche 16 juillet 2017

La crise portugaise, enjeu d'enfant

Par Ève Beauvallet

Comment grandir dans une Europe asphyxiée ? Thomas Quillardet excelle à mettre en scène «Tristesse et Joie dans la vie des girafes», le conte sociopolitique de Tiago Rodrigues....

Lire l'article sur Libération.fr

Théâtral magazine

Image de la critique de Théâtral magazine

dimanche 16 juillet 2017

Tristesse et joie dans la vie des girafes, road movie de petits

Par François Varlin

Girafe, c’est une gamine. Trop grande pour son âge, trop petite pour certaines choses. Un peu entre-deux… Comme les girafes......

Lire l'article sur Théâtral magazine

Le Figaro

Image de la critique de Le Figaro

samedi 15 juillet 2017

Avignon : pour les enfants, l'imagination est au pouvoir

Par Armelle Heliot

Off et in, il y a de nombreux spectacles pour le jeune public. Inès Fehner avec L.aime L. et Thomas Quillardet qui met en scène la pièce de Tiago Rodrigues Tristesse et joie dans la vie des girafes enchantent petits et grands....

Lire l'article sur Le Figaro

Comme il vous plaira

Image de la critique de Comme il vous plaira

samedi 15 juillet 2017

Il fait tout avec quasiment rien...

Par Judith Policar

On peut par exemple penser au bruit des pas réalisé grâce à une paire de chaussures et une sorte de paillasson puis enregistré par une perche qui capte le son.

Lire l'article sur Comme il vous plaira

Masquer la bannière