Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Trans (més enllà) »

Trans (més enllà)

Didier Ruiz (Mise en scène)


:Présentation

Clara, Sandra, Leyre, Raúl, Ian, Dany et Neus arrivent au plateau et se présentent comme ils sont : des hommes et des femmes, longtemps assignés à un genre, dans un corps vécu comme une prison. Et quand ils s'en échappent enfin, le monde refuse de reconnaître leur véritable apparition. La violence, la rue, les institutions, le harcèlement au travail, la stupeur familiale, ils ont connu... De Barcelone, d'où ils viennent et où Didier Ruiz les a rencontrés, ils se mettent à témoigner. Au gré des épreuves traversées, on ne saurait trop dire si l'important est le chemin ou l'aboutissement. « Leur rencontre m'a obligé à lever le regard », se souvient Didier Ruiz, qui pourtant a l'habitude de révéler des paroles encore rares dans les théâtres. Pour le metteur en scène, TRANS (més enllà) est création et dénonciation, un acte pour changer « une société intolérante qui a oublié de parler d'amour ». Ce second volet d'un diptyque consacré aux invisibles propose autour de la question du genre un début d'entendement à la complexité humaine.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.