Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Trahisons »

Trahisons

+ d'infos sur le texte de Harold Pinter traduit par Eric Kahane
mise en scène Michel Fau

On en parle dans la presse et sur le web

Théâtre & co

Image de la critique de Théâtre & co

mardi 11 février 2020

Trahisons de Michel Fau : une déception

Par Marek Ocenas

Trahisons est une pièce du dramaturge britannique Harold Pinter, nouvellement mise en scène par Michel Fau au Théâtre de la Madeleine. La mise en scène génère l'ennui et les comédiens ne convainquent pas....

Lire l'article sur Théâtre & co

PublikArt

Image de la critique de PublikArt

dimanche 09 février 2020

Trahisons singulières sous le regard de Michel Fau

Par Amaury Jacquet

Trahisons reprend l’équation du théâtre bourgeois – le mari, la femme, l’amant –, mais la déconstruit grâce à son artifice narratif pour révéler l’essence, la profondeur et les méandres de ce lien....

Lire l'article sur PublikArt

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

vendredi 07 février 2020

Michel Fau sur le terrain glissant des « Trahisons »

Par Fabienne Darge

Le metteur en scène et acteur s’empare de la pièce d’Harold Pinter, au Théâtre de la Madeleine, à Paris....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Le Figaro.fr

Image de la critique de Le Figaro.fr

vendredi 07 février 2020

Trahisons : le mari, la femme, l’amant vus par Pinter

Par Marin de Viry

Michel Fau, Roschdy Zem et Claude Perron servent avec tact cette pièce qui pèse l’amour à l’aune de l’amitié....

Lire l'article sur Le Figaro.fr

www.cnews.fr

Image de la critique de www.cnews.fr

vendredi 31 janvier 2020

Roschdy Zem, la force tranquille, est de retour au théâtre

Par Rédaction

Dix-huit ans après «Le conte d'hiver» de Shakespeare, Roschdy Zem renoue avec les planches dans un classique du théâtre contemporain «Trahisons». Dirigé par le très créatif Michel Fau, à qui il donne aussi la réplique, l'acteur plusieurs fois récompensé également réalisateur d'«Omar m’a tué», «Chocolat» et dernièrement «Persona non grata», son cinquième film, en impose dans cette pièce d’Harold Pinter. Un texte qui revisite le trio du mari, de la...

Lire l'article sur www.cnews.fr

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)