theatre-contemporain.net

Accueil de « Toby ou le saut du chien »

Toby ou le saut du chien

mise en espace Frédéric Sonntag

Distribution

Night-club, hôtel, aéroport, hôpital, plateau de télévision… : la traversée de plusieurs espaces, de plusieurs mondes, comme autant de cercles de l’enfer, une descente progressive, une chute infinie. La fuite en avant d’un jeune homme, star mondiale, divinité moderne, confronté à son propre vide, à la vertigineuse sensation de la perte de soi. La rencontre d’une petite fille (petit diable, fantôme), un jour, a créé un blocage, provoqué un doute, dans le parcours tout tracé de cet individu au sommet de sa gloire. Un grain de sable est entré dans le système, a déréglé la mécanique et l’entraîne dès lors dans une course irrémédiable vers la mort. Une course qui s’accélère, qui est volonté d’échapper à son propre néant. Mais un néant qu’il faudra affronter pour le dépasser. Une course face à laquelle il n’y aura bientôt plus d’autre solution que de l’accélérer davantage, seul moyen peut-être de maîtriser l’inéluctable. S’abandonner à la nécessité. Aimer son destin. Amor Fati. Sauter dans le vide. Faire le grand saut. Hors de soi. Reconquérir son identité en acceptant sa perte, même en la désirant. Ne plus faire « un bloc unique et inamovible » mais devenir « tout une multitude mouvante », devenir la foule, devenir le monde. Donner son corps en pâture. Destin tragique des véritables étoiles.

En vidéo

"Toby ou le Saut du chien" : Présentation par Frédéric Sonntag