Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Hamlet »

On en parle dans la presse et sur le web

Toutelaculture

Image de la critique de Toutelaculture

lundi 27 janvier 2020

Un Hamlet intense au théâtre de la Bastille par la Compagnie Kobal’t

Par Anne Verdaguer

Qui peut se targuer aujourd’hui de pouvoir réinventer cette pièce de Shakespeare, multi jouée et mise en scène, sans tomber dans un certain académisme? Pari gagné pour la Compagnie Kobal’t dans cette adaptation virevoltante et contemporaine de Thibault Perrenoud qui propulse cette tragédie dans le burlesque, et y injecte de l’intensité et de l’audace !...

Lire l'article sur Toutelaculture

lesechos.fr

Image de la critique de lesechos.fr

mercredi 22 janvier 2020

Thibault Perrenoud aux racines d'« Hamlet »

Par Vincent Bouquet

Pour Thibault Perrenoud, la boucle est bouclée. En cinq ans, le jeune metteur en scène aura rendu grâce à la sainte trinité du répertoire......

Lire l'article sur lesechos.fr

Artistikrezo

Image de la critique de Artistikrezo

jeudi 16 janvier 2020

Hamlet au Théâtre de la Bastille, réjouissant

Par Emilie Darlier-Bournat

L’adaptation de ce Hamlet magnifiquement shakespearien est monté par la compagnie Kobal’t dans la mise en scène de Thibault Perrenoud. On s’amuse hautement sous un carambolage de questions métaphysiques parsemé de poésie et de modernité. Divertissement garanti avec toute la gamme des profondeurs. Il est rare qu’une pièce de Shakespeare, et notamment Hamlet qui est …...

Lire l'article sur Artistikrezo

Marianne

Image de la critique de Marianne

jeudi 16 janvier 2020

Shakespeare version explosive et féministe

Par Jack Dion

Shakespeare est à l’honneur de deux scènes parisiennes géographiquement voisines. Au Théâtre de la Bastille, Thibault Perrenoud interprète et met en scène un "Hamlet" explosif. A l’Artistic Théâtre, Frédérique Lazzarini signe une version de "La Mégère apprivoisée" en mode féministe....

Lire l'article sur Marianne

Libération.fr

Image de la critique de Libération.fr

jeudi 16 janvier 2020

«Hamlet» aux petits oignons

Par Eve Beauvallet

Sensuelle et vitaminée, la mise en scène par Thibault Perrenoud de la pièce de Shakespeare offre une aire de jeu grisante pour les comédiens....

Lire l'article sur Libération.fr

hottello

Image de la critique de hottello

jeudi 16 janvier 2020

Hamlet à vue

Par Véronique Hotte

Soit l’expérience vécue d’un rapprochement, d’une familiarisation aimable avec les lieux d’une scène accueillante, investie tant par les comédiens que par le public....

Lire l'article sur hottello

Télérama.fr

Image de la critique de Télérama.fr

mercredi 15 janvier 2020

Thibault Perrenoud,  furieusement classique

Par Joëlle Gayot

Le jeune metteur en scène trouve dans le répertoire poésie ET amoralité !...

Lire l'article sur Télérama.fr

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

lundi 13 janvier 2020

Un Hamlet en action

Par Caroline Châtelet

Metteur en scène de la compagnie Kobal’t, Thibault Perrenoud livre une version contemporaine et preste de la tragédie shakespearienne.  Après Le Misanthrope de Molière en 2012 et La Mouette d’Anton Tchekhov en 2017, Thibault Perrenoud s’attaque pour sa troisième création à Hamlet. Pour l’occasion, le comédien et jeune metteur en scène a commandé une nouvelle …...

Lire l'article sur Sceneweb

Un Fauteuil pour l'Orchestre

Image de la critique de Un Fauteuil pour l'Orchestre

lundi 13 janvier 2020

Thibault Perrenoud suit la dramaturgie fidèlement,

Par Denis Sanglard

Après un Misanthrope de haute volée et d’une grande énergie avec un propos et une mise en scène d’une rare intelligence et qui avait bluffé, nous attendions beaucoup de cet Hamlet. (Nous n’avons pas vu, hélas, La Mouette, second opus d’une trilogie qu’Hamlet veut clore)....

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'Orchestre

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

vendredi 10 janvier 2020

Enrober de sucre le diable personnifié

Par Pierre Lesquelen

L’allure immersive de cet « Hamlet » n’est qu’un leurre. Disposé autour de la scène et sur les tables du mariage mortuaire, le public n’est pas entraîné dans une énième machinerie illusionniste du monument shakespearien. Rappelant Jean-François Sivadier par ses dérives circassiennes, sa connivence populaire et ses artifices sans chichis, le spectacle de Thibaut Perrenoud......

Lire l'article sur I/O Gazette

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)