Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « The Fountainhead (La Source vive) »

The Fountainhead (La Source vive)

+ d'infos sur l'adaptation de Koen Tachelet,
mise en scène Ivo Van Hove

On en parle dans la presse et sur le web

La Couleur des Planches

Image de la critique de La Couleur des Planches

mardi 15 novembre 2016

Dans une société en perpétuelle lutte des pouvoirs

Par Savannah Macé

Le metteur en scène Ivo van Hove est sur tous les fronts. Alors que se joue, en parallèle jusqu’en janvier, à la Comédie-Française, son adaptation « Des Damnés », de Visconti, il s’attaque cette fois au roman. Nous découvrons « The Foutainhead », d’Ayn Rand au Théâtre de L’Odéon, sur la scène des Ateliers Berthier. Dans une société en perpétuelle lutte des pouvoirs, un sujet qui semble intéresser le metteur en scène, quelle place accorde-t-on à.....

Lire l'article sur La Couleur des Planches

PublikArt

Image de la critique de PublikArt

lundi 14 novembre 2016

Ivo van Hove, l'architecte rebelle

Par Amaury Jacquet

lvo van Hove questionne avec force les ressorts de la création et les choix de l’artiste face a ses dilemmes. Passionnant...

Lire l'article sur PublikArt

Du théâtre par gros temps

Image de la critique de Du théâtre par gros temps

vendredi 11 novembre 2016

Ivo van Hove, l’ultra-libéralisme en bandoulière

Par Vincent Bouquet

Par les temps qui courent, le propos développé par Ayn Rand dans The Fountainhead n’est sans doute pas le plus adapté qui soit. Ultra-libéral, faisant l’apologie d’un individualisme forcené qui favorise l’accomplissement de soi sans prendre en compte le bien-être commun, le texte de la romancière russe peut se révéler dangereux, pour peu qu’il tombe entre des mains non averties de son caractère polémique et potentiellement déflagrateur....

Lire l'article sur Du théâtre par gros temps

Froggy's delight

Image de la critique de Froggy's delight

jeudi 10 novembre 2016

Démonstration philosophico-politique

Par MM

Le metteur en scène Ivo van Hove, spécialiste de la transposition théâtrale notamment de films, oeuvre pour la première fois sur la matière littéraire avec "The Fountainhead", best-seller en son temps aux Etats Unis mais peu connue en France, écrit en 1943 par la philosophe et romancière Ayn Rand....

Lire l'article sur Froggy's delight

Les Echos

Image de la critique de Les Echos

jeudi 10 novembre 2016

La source profonde d’Ivo van Hove

Par Philippe Chevilley

Vous n'avez pas eu de place pour Les Damnés à la Comédie-Française ? Une autre occasion vous est donnée d'apprécier l'immense talent du metteur en scène Ivo van Hove, avec The Fountainhead à l'Odéon. Plébiscité à Avignon en 2014, ce spectacle de quatre heures n'est pas adapté d'un film, cette fois, mais d'un roman-fleuve publié en 1943, La Source vive....

Lire l'article sur Les Echos

Image de la critique de Les Trois Coups

dimanche 20 juillet 2014

Howard Roark, martyr de l’impossible ?

Par Fabrice Chêne

Adapter pour la scène le roman d’Ayn Rand, « The Fountainhead » (« la Source vive » en français) n’était pas sans risques. Des risques assumés par le metteur en scène néerlandais Ivo Van Hove. Si la pièce est une incontestable réussite sur le plan artistique, elle suscite néanmoins un certain malaise quant aux thèses qu’elle aborde...

Lire l'article sur Les Trois Coups

Image de la critique de insense

jeudi 17 juillet 2014

The fountainhead... à sec

Par yannick butel

En Avignon, le désaccord est désormais récurrent... The Fountainhead d'Ivo Van Ove peut le susciter... Chez Brecht, la notion d’accord ou de désaccord (le Einverstandnis ) est un enjeu fondamental puisqu’il marque l’engagement, ou pas. Et Brecht d’ajouter et de souligner que l’engagement est tout d’abord déterminé par la situation. Autrement dit, « s’engager » n’induit pas une continuité, ni une morale, mais peut s’inscrire dans la « contradictio...

Lire l'article sur insense

Image de la critique de la Croix

jeudi 17 juillet 2014

Roark l’architecte en sa tour d’ivoire

Par Didier Méreuze

Le Flamand Ivo van Hove bouscule le festival d’Avignon avec Fountainhead, une saga qui, par-delà les interrogations sur l’art, pose la question de la place ......

Lire l'article sur la Croix

Image de la critique de Rue89

mardi 15 juillet 2014

Voici le spectacle le plus passionnant du Festival d’Avignon

Par Jean-Pierre Thibaudat

L’artiste a-t-il tous les droits ? N’a-t-il pas aussi des devoirs ? Des responsabilités ? Ce sont des questions que pose Ivo van Hove dans son spectacle « The Fountainhead » (la source vive) et on le remercie de les avoir posées.C'est l'histoire de deux architectes...Howard Roark est un architecte, épris d’absolu. Lorsqu’il rêve à la construction d’une maison, il entend accomplir son œuvre sans se soucier ni des commanditaires, ni de ceux qui von...

Lire l'article sur Rue89

Image de la critique de lesechos.fr

mardi 15 juillet 2014

Ivo van Hove, le constructeur

Par Philippe Chevilley

Il nous a emballés avec ses adaptations pour les planches de classiques du cinéma (Bergman, Cassavetes) et ses lectures ultramodernes de Molière......

Lire l'article sur lesechos.fr

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)