theatre-contemporain.net

Accueil de « Sous la glace »

Sous la glace

+ d'infos sur le texte de Falk Richter
mise en scène Vincent Dussart

DPMV

:Et si cette course sans fin n’avait aucun sens ?

Par Véronique Tran Vinh
publié le 2017-12-16

D’entrée de jeu, le ton est donné. Une lumière bleutée, froide comme la glace. Une scène au décor dépouillé à l’exception d’un ourson géant qui se dresse, tel un totem (évoquant l’enfance …...

Lien vers l'article :

On en parle dans la presse et sur le web

www.art-chipels.fr

Image de la critique de www.art-chipels.fr

jeudi 07 décembre 2017

Trois hommes dans le radeau de l'hyper performance.

Par Sarah Franck

Trois consultants d’une boîte d’audit, sans état d’âme. Deux d’entre eux sont en train d’éjecter le troisième, trop « vieux ». Ils racontent à leur manière leur course échevelée et stérile à la poursuite du mirage du toujours plus, toujours mieux, qui brise les âmes et les corps....

Lire l'article sur www.art-chipels.fr

hotello

Image de la critique de hotello

mardi 14 juillet 2015

L’humanité a déserté la coquille de l’être

Par Véronique Hotte

La Compagnie de l’Arcade, créée en 1993 et implantée en Picardie depuis 2001, défend un théâtre humaniste, un théâtre de texte penché sur la contradiction de l’être dans sa quête significative d’une identité et d’une relation au monde qui soit juste, en sondant et scrutant par exemple, les images du couple, de la famille et du travail. Vincent Dussart s’attaque de cette manière,

Lire l'article sur hotello

Image de la critique de revue-spectacles.com

mardi 14 juillet 2015

Comme une gifle en pleine figure,

Par Jean-Michel Gautier

C'est l'histoire de trois consultants d'une société d'audit qui doivent éliminer le plus vieux des trois. C'est le récit de celui là, Jean Personne, qui évaluait les autres et qui à présent est évalué à son tour.

Lire l'article sur revue-spectacles.com

Image de la critique de revue-spectacles.com

mardi 14 juillet 2015

C’est un spectacle arctique, sidéral.

Par claude kraif

Ils tombent. Ils se relèvent. Ils retombent. C’est le mythe de Sisyphe moderne, une parodie brutale du monde actuel et des hommes à qui l’on demande toujours plus à l’aune de l’efficacité économique. Efficace, c’est le mot qui convient. Les acteurs le sont, clamant leur impuissance à continuer la vie. La glace envahissante les paralyse mais il faut continuer coûte que coûte, augmenter les compétences.

Lire l'article sur revue-spectacles.com

Image de la critique de Marianne

samedi 11 juillet 2015

Journal d’un festivalier en Avignon

Par Jack Dion

Où l’on retrouve une ville ouverte sur la culture avec des spectacles qui donnent à penser le monde contemporain, comme « Sous la Glace » de Falk Richter, mise en scène par Vincent Dussart, et « Les idiots » d’après Lars Von Trier, mis en scène par Kirill Serebrennikov.

Lire l'article sur Marianne

Image de la critique de Culturebox

jeudi 09 juillet 2015

Cauchemar éveillé dans le monde du travail

Par Chrystel Chabert

Le 8 juillet, Avignon est encore baignée de chaleur mais c’est une douche glacée que nous avons pris au Théâtre des Lucioles où se joue « Sous la glace ». Ce texte de Falk Richter mis en scène par Vincent Dussart suit le parcours de trois consultants. L’un d’eux, Jean Personne, tente d’exister par tous les moyens. Une oeuvre féroce, qui nous interroge sur notre relation au travail et aux autres....

Lire l'article sur Culturebox

Image de la critique de I/O Gazette

lundi 06 juillet 2015

Monde de merde

Par Maya Crale

Un spectacle sur la déshumanisation de l’être humain, les affres de la communication à outrance, la recherche du toujours plus, de l’efficacité, le refus de la singularité, l’obligation de correspondre à une norme bien définie, limitée. On en a tous vu, des foules de costards noirs dans les aéroports, des hommes d’affaires pressés qui semblent être des clones.

Lire l'article sur I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

lundi 06 juillet 2015

Les meilleures intentions

Par Rick Panegy

C’est une intention honorable qu’ont eue Vincent Dussart et sa Compagnie de l’Arcade. Mais l’enfer, paraît-il, en est pavé… S’il est un théâtre particulièrement difficile à réussir, c’est celui qui se veut politique : survoler le propos de son engagement reviendrait à manquer son but, mais chercher à forcer sa protestation aurait un effet grotesque. Cela aboutirait à une caricature.

Lire l'article sur I/O Gazette

Image de la critique de Journal La Terrasse.fr

vendredi 26 juin 2015

Eloge de l’empathie

Par Catherine Robert

Vincent Dussart met en scène l’histoire de Jean Personne, que son enfance transparente a conduit à transformer son âme en tonneau des Danaïdes : alerte existentielle sur fond de rock’n’roll…

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Masquer la bannière