theatre-contemporain.net

Accueil de « Sopro (Souffle) »

Sopro (Souffle)

+ d'infos sur le texte de Tiago Rodrigues
mise en scène Tiago Rodrigues

On en parle dans la presse et sur le web

Crayonné au théâtre.

Image de la critique de Crayonné au théâtre.

lundi 10 décembre 2018

La bourrasque qui balaie d’abord le plateau

Par Christian Drapron

Tiago Rodrigues est de ceux qui ne cessent d’inquiéter le théâtre, de l’explorer en tous sens ; non seulement en ses œuvres, mais aussi dans son architecture, ses fondements, ses recoins et ses angles morts. Il en fouille les archives, en explore les soubassements.

Lire l'article sur Crayonné au théâtre.

Culturopoing.com

Image de la critique de Culturopoing.com

mercredi 21 novembre 2018

"Sopro ", un souffle au cœur du théâtre

Par Xavier Prieur

En créant une pièce centrée sur Cristina Vidal, la souffleuse du Théâtre National Dona Maria II de Lisbonne, Tiago Rodrigues réussit avec tendresse un éloge de la discrétion et des coulisses du théâtre....

Lire l'article sur Culturopoing.com

Revue Etudes

Image de la critique de Revue Etudes

jeudi 15 novembre 2018

"Sopro", l’âme c’est le souffle

Par Yvon Le Scanff

Un théâtre à l’abandon, des friches ça et là percent le vieux parquet, mais des coulisses un souffle (sopro, en portugais) envahit de sa présence invisible un plateau battu par ce vent opiniâtre qui semble hanter les lieux et nous susurrer quelque chose à travers des rideaux fantomatiques. Chez Tiago Rodrigues, l’âme du théâtre ce n’est donc pas la veilleuse qui maintient la flamme sur scène, l’âme c’est le souffle du souffleur qui anime......

Lire l'article sur Revue Etudes

Un fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un fauteuil pour l'orchestre

mercredi 14 novembre 2018

Cristina Vidal murmure à l’oreille des comédiens.

Par Denis Sanglard

Souffleuse au Teatro Nacional D. Maria II de Lisbonne dont Tiago Rodrigues est le directeur. Mais bien plus encore. Mémoire vivante du théâtre, d’un monde où illusion et réalité parfois se confondent, se dévorent, se nourrissent l’un l’autre. Personne de l’ombre, de sombre vêtue, elle refuse la lumière. Pourtant Tiago Rodrigues réussit ce miracle inouï malgré...

Lire l'article sur Un fauteuil pour l'orchestre

lesechos.fr

Image de la critique de lesechos.fr

lundi 12 novembre 2018

Le grand souffle de Tiago Rodrigues

Par Philippe Chevilley

Un vent d'automne va balayer le théâtre de Chelles , puis le théâtre de la Bastille : un simple son enregistré qui suggère d'emblée le titre portugais du spectacle de Tiago Rodrigues : « Sopro » (« Souffle »). Pourtant ce n'est pas une tempête qui s'annonce sur la scène plantée d'herbes et d'arbrisseaux figurant un théâtre abandonné. Mais une chaude averse de souvenirs, de réflexions et d'émotions chuchotés par l'héroïne du......

Lire l'article sur lesechos.fr

Libération.fr

Image de la critique de Libération.fr

jeudi 08 novembre 2018

«Sopro», un souffle rebelle

Par Elisabeth Franck-Dumas

Autour de la figure d’une souffleuse professionnelle et passionnée, Tiago Rodrigues tisse des métaphores sublimes sur ce qui lie le théâtre et la vie....

Lire l'article sur Libération.fr

Le Bruit du off tribune

Image de la critique de Le Bruit du off tribune

dimanche 03 juin 2018

Avec "Sopro", Tiago Rodrigues souffle la beauté du théâtre

Par Yves Kafka

Ce soir-là, dans ce lieu béni des Dieux du Théâtre qu’est le Cloître des Carmes, un vent magique soufflait sur le plateau, enveloppant les gradins d’un charme ensorceleur. Un de ces moments exceptionnel, fondateur, où l’on retient son souffle de peur de briser l’enchantement. Tiago Rodrigues nous avait pourtant habitués au dépaysement culturel en nous surprenant par la qualité

Lire l'article sur Le Bruit du off tribune

La Parafe

Image de la critique de La Parafe

jeudi 20 juillet 2017

Hommage au théâtre depuis ses coulisses

Par F

Déjà présent au Festival d’Avignon de 2015 avec sa réécriture de l’Antoine et Cléopâtre de Shakespeare, l’artiste portugais Tiago Rodrigues est réinvité cette édition 2017. Outre un spectacle jeune public, Tristesse et joie dans la vie des girafes, Rodrigues a créé pour le Festival Sopro, « souffle », au Cloître des Carmes. A nouveau écrivain etmetteur en scène pour ce spectacle, il conçoit une œuvre aux multiples niveaux d’énonciation et de jeu...

Lire l'article sur La Parafe

WebThéâtre

Image de la critique de WebThéâtre

mercredi 19 juillet 2017

Un pur moment de grâce

Par Corinne Denailles

Le projet de ce spectacle remonte à 2010 quand Tiago Rodrigues, alors artiste invité au Théâtre national de Lisbonne qu'il dirige maintenant, a fait la connaissance de Cristina Vidal, souffleuse depuis plusieurs dizaines d’années, représentante de ce métier de l’ombre en voie de disparition....

Lire l'article sur WebThéâtre

Comme il vous plaira

Image de la critique de Comme il vous plaira

mercredi 19 juillet 2017

Une femme de l'ombre dans la lumière...

Par Judith Policar

On entre dans la salle en plein air du Cloître des Carmes, pas de rideau. La scénographie à première vue presque inexistante est en réalité bien réfléchie et déjà pensée dans le texte. En effet, les comédiens font référence à des herbes qui sortent de lattes du parquet c’est ce que nous, spectateurs, voyons sur le plateau.

Lire l'article sur Comme il vous plaira

Masquer la bannière