Accueil de « Sopro (Souffle) »

Sopro (Souffle)

+ d'infos sur le texte de Tiago Rodrigues
mise en scène Tiago Rodrigues

On en parle dans la presse et sur le web

Bulles de culture

Image de la critique de Bulles de culture

lundi 25 mars 2019

« Sopro » : Un souffle ensorcelant

Par Morgane P.

Le Centre Dramatique National Besancon Franche-Comté a accueilli du 5 au 8 mars 2019 le spectacle Sopro de Tiago Rodrigues, succès du Festival d’Avignon en 2017. Un moment de théâtre rempli d’émotions et un spectacle coup de cœur pour Bulles de Culture....

Lire l'article sur Bulles de culture

24heures.ch/

Image de la critique de 24heures.ch/

dimanche 10 mars 2019

Soufflez ce texte qui m’échappe!

Par Natasha Rossel

Dans «Sopro», Tiago Rodrigues rend hommage à l’art du souffleur. Aujourd’hui, comment les acteurs font-ils face au blanc?...

Lire l'article sur 24heures.ch/

RTS

Image de la critique de RTS

vendredi 01 mars 2019

"Sopro", hommage à Cristina la souffleuse, âme discrète du théâtre

Par Thierry Sartoretti

Le spectacle portugais "Sopro" rend hommage à la profession la plus discrète des arts de la scène. Une création du metteur en scène Tiago Rodrigues en tournée romande....

Lire l'article sur RTS

tdg.ch

Image de la critique de tdg.ch

mardi 26 février 2019

«Sopro», éloge du souffle et du métier de souffleur

Par Katia Berger

Le Portugais Tiago Rodrigues revient à Meyrin avec une vibrante défense de l’art dramatique....

Lire l'article sur tdg.ch

lelitteraire.com

Image de la critique de lelitteraire.com

mercredi 19 décembre 2018

Souf­fler, c’est jouer : mur­mu­rer à l’oreille des vivants

Par chris­tophe gio­lito & manon pouliot

Le pla­teau est recou­vert de par­quet entre les lames duquel poussent quelques herbes, un arbuste — comme lorsque dans un bâti­ment délaissé, la nature réin­ves­tit les lieux. Un divan rouge trône sur la gauche de la scène....

Lire l'article sur lelitteraire.com

Crayonné au théâtre.

Image de la critique de Crayonné au théâtre.

lundi 10 décembre 2018

La bourrasque qui balaie d’abord le plateau

Par Christian Drapron

Tiago Rodrigues est de ceux qui ne cessent d’inquiéter le théâtre, de l’explorer en tous sens ; non seulement en ses œuvres, mais aussi dans son architecture, ses fondements, ses recoins et ses angles morts. Il en fouille les archives, en explore les soubassements.

Lire l'article sur Crayonné au théâtre.

Culturopoing.com

Image de la critique de Culturopoing.com

mercredi 21 novembre 2018

"Sopro ", un souffle au cœur du théâtre

Par Xavier Prieur

En créant une pièce centrée sur Cristina Vidal, la souffleuse du Théâtre National Dona Maria II de Lisbonne, Tiago Rodrigues réussit avec tendresse un éloge de la discrétion et des coulisses du théâtre....

Lire l'article sur Culturopoing.com

Revue Etudes

Image de la critique de Revue Etudes

jeudi 15 novembre 2018

"Sopro", l’âme c’est le souffle

Par Yvon Le Scanff

Un théâtre à l’abandon, des friches ça et là percent le vieux parquet, mais des coulisses un souffle (sopro, en portugais) envahit de sa présence invisible un plateau battu par ce vent opiniâtre qui semble hanter les lieux et nous susurrer quelque chose à travers des rideaux fantomatiques. Chez Tiago Rodrigues, l’âme du théâtre ce n’est donc pas la veilleuse qui maintient la flamme sur scène, l’âme c’est le souffle du souffleur qui anime......

Lire l'article sur Revue Etudes

Un fauteuil pour l'orchestre

Image de la critique de Un fauteuil pour l'orchestre

mercredi 14 novembre 2018

Cristina Vidal murmure à l’oreille des comédiens.

Par Denis Sanglard

Souffleuse au Teatro Nacional D. Maria II de Lisbonne dont Tiago Rodrigues est le directeur. Mais bien plus encore. Mémoire vivante du théâtre, d’un monde où illusion et réalité parfois se confondent, se dévorent, se nourrissent l’un l’autre. Personne de l’ombre, de sombre vêtue, elle refuse la lumière. Pourtant Tiago Rodrigues réussit ce miracle inouï malgré...

Lire l'article sur Un fauteuil pour l'orchestre

lesechos.fr

Image de la critique de lesechos.fr

lundi 12 novembre 2018

Le grand souffle de Tiago Rodrigues

Par Philippe Chevilley

Un vent d'automne va balayer le théâtre de Chelles , puis le théâtre de la Bastille : un simple son enregistré qui suggère d'emblée le titre portugais du spectacle de Tiago Rodrigues : « Sopro » (« Souffle »). Pourtant ce n'est pas une tempête qui s'annonce sur la scène plantée d'herbes et d'arbrisseaux figurant un théâtre abandonné. Mais une chaude averse de souvenirs, de réflexions et d'émotions chuchotés par l'héroïne du......

Lire l'article sur lesechos.fr