Accueil de « Hanqing / Foreman »

Hanqing / Foreman

Bernard Sobel (Conception), Richard Foreman (Texte), Guan Hanqing (Texte)

On en parle dans la presse et sur le web

Image de la critique de L'express.fr

samedi 20 septembre 2014

Le charme opère....

Par Laurence Liban

Sur la scène du théâtre des Déchargeurs, Bernard Sobel met en scène quatre pièces dont deux oeuvres du dramaturge chinois du XIIIe siècle Guan Hanqing. Le charme opère....

Lire l'article sur L'express.fr

http://www.snes.edu

Image de la critique de http://www.snes.edu

lundi 15 septembre 2014

on trouve tout ce qui faisait la signature des choix de Bernard Sobel

Par Micheline Rousselet

Dans les deux fables chinoises, on trouve tout ce qui faisait la signature des choix de Bernard Sobel, des êtres humains qui cherchent à s’émanciper de la domination d’une société injuste, des femmes qui cherchent à échapper à la tyrannie des hommes. Dans la première pièce, Sauvée par une coquette , une fille-fleur du quartier des plaisirs de Bianlang, négligeant l’amour d’un jeune lettré pauvre, se marie avec

Lire l'article sur http://www.snes.edu

Image de la critique de webtheatre.fr

mercredi 10 septembre 2014

le programme Hanqing

Par Gilles Costaz

Il y eut un temps où le metteur en scène Bernard Sobel ne s'exprimait que dans de grands théâtres, à commencer par celui qu'il dirigeait à...

Lire l'article sur webtheatre.fr

Image de la critique de Rue89

lundi 08 septembre 2014

l’extrémiste Bernard Sobel fomente un complot sino-américain

Par J.-P. Thibaudat

Septuagénaire endurci (il fêtera ses 80 ans l’an prochain), habillé de noir et broyant du rouge, Bernard Sobel reste un dangereux extrémiste et un stakhanoviste de la geste théâtrale.L'axe Guan Hanginq -Ricard ForemanLa preuve : il monte quatre pièces d’un coup. Deux écrites par le Chinois Guan Hanqing qui nous ramènent dans la Chine du XIIIe siècle. Et deux autres de Richard Foreman qui nous transportent en Amérique où l’auteur fut l’une des f...

Lire l'article sur Rue89

http://www.froggydelight.com

Image de la critique de http://www.froggydelight.com

lundi 08 septembre 2014

Sauvée par une coquette

Par Philippe Person

Même si le jeune Patrice Chéreau avait monté en 1967 "Le Voleur de femmes" et Bernard Sobel déjà ces deux courtes pièces à Gennevilliers, le nom de Guan Hanqing, pourtant considéré comme le "Shakespeare chinois", vaudrait très cher dans...

Lire l'article sur http://www.froggydelight.com

Image de la critique de Le grand théâtre du monde

dimanche 07 septembre 2014

Bernard Sobel, la jeunesse même

Par Armelle Héliot

Aux Déchargeurs, il dirige huit jeunes comédiens très doués en quatre mouvements : deux pièces chinoises anciennes de Guan Hanqing, deux pièces américaines de son ami Richard Foreman.…...

Lire l'article sur Le grand théâtre du monde

Image de la critique de Journal La Terrasse.fr

lundi 01 septembre 2014

Poursuivre le dialogue engagé

Par Catherine Robert

Le Théâtre des Déchargeurs donne carte blanche à Bernard Sobel. Deux pièces de Guan Hanqing et deux autres de Richard Foreman offrent au public la chance et la joie de continuer à suivre le travail de ce metteur en scène majeur du théâtre contemporain.

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr