Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Sauve qui peut, pas mal comme titre  »

On en parle dans la presse et sur le web

Image de la critique de Les Trois Coups

dimanche 03 février 2008

L’abjecte sociabilité des exterminateurs

Par Diane Launay

Dans « Sauve qui peut, pas mal comme titre », la compagnie belge Tg STAN compose, à partir des « Dramuscules » de Thomas Bernhard, l’image d’une société qui emballe l’horreur et la violence dans les chiffons des stylistes à la mode...

Lire l'article sur Les Trois Coups

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)