theatre-contemporain.net

Accueil de « Saint Elvis »

Saint Elvis

+ d'infos sur le texte de Serge Valletti
mise en scène Olivier Werner

Distribution

“Saint Elvis”, c'est une coupe transversale de la vie d'un homme qui se prend pour la réincarnation d'Elvis Presley. À ses cotés “Gladys”, qui joue le rôle de sa mère et “le Colonel”, celui de son impresario. Et tous trois du même coup, à force de se prendre pour autrui n'existent plus pour eux-mêmes. C'est donc l'histoire de trois personnes qui à leur insu ont fini par se prendre totalement pour ce qu'ils incarnent. Les voilà qui jouent et rejouent inlassablement leur rôle, devant le public, dans ce qui pourrait ressembler à l'antre d'un fan adolescent attardé, ou peut-être est-ce un box de parking aménagé à moins que cela ne soit une chambre d'hôpital psychiatrique. Ils parlent pour tenter d'exister à nouveau dans le réel, mais la fiction les tient. La langue qu'ils parlent - qui les parle - ne leur laisse aucun répit. De digressions permanentes en parenthèses démesurées ils essayent encore un fois de raconter de façon cohérente leur histoire afin d'en sortir, mais la mythomanie les rattrape et les absorbe. Gourmandise de l'imaginaire qui sait se faire plus attirant que le réel. Chez ces trois-là, l'hyperactivité mentale devenue parole flirte avec l'état de délire. Paranoïa et schizophrénie guettent ceux qui ne savent plus s'arrêter de parler, d'inventer, de créer.

Olivier Werner

En vidéo

Saint Elvis, vidéo de présentation