Accueil de « Roberto Zucco »

Roberto Zucco

mise en scène Richard Brunel

On en parle dans la presse et sur le web

Télérama

Image de la critique de Télérama

mardi 16 février 2016

Les 10 pièces à voir en février à Paris

Par Emmanuelle Bouchez

De Roberto Zucco à Cyrano de Bergerac, des grands classiques aux propositions plus excentriques, découvrez notre sélection théâtre pour le mois de février....

Lire l'article sur Télérama

Revue Etudes

Image de la critique de Revue Etudes

lundi 15 février 2016

Perpétuellement en fuite mais toujours reclus...

Par Yvon Le Scanff

Depuis sa création, Roberto Zucco pose deux problèmes majeurs à ceux qui tentent de mettre en scène cette ultime pièce de Koltès (créée et publiée en 1990) : la responsabilité (morale), la représentation (scénographique). L’éthique de la scène, au-delà même de la bienséance, est une question ancienne si l’en est (que l’on se souvienne de la préface de Britannicus) : que faire du monstre, naissant ou non, au théâtre ?

Lire l'article sur Revue Etudes

Théâtrorama

Image de la critique de Théâtrorama

dimanche 14 février 2016

Avis de recherche…

Par Dany Toubiana

C’est d’abord un fait divers des années 80. Une affiche placardée sur les murs, l’avis de recherche d’un assassin. À 15 ans, il avait déjà tué père et mère et avait été interné. Ensuite, il avait semblé si normal, tellement normal qu’on l’avait libéré et qu’il avait pu faire des études universitaires. À 26 ans, tout bascule à nouveau et il vient de tuer...

Lire l'article sur Théâtrorama

Théâtre-Actu

Image de la critique de Théâtre-Actu

jeudi 11 février 2016

Quand le loup se transforme en chaton

Par Pierre-Alexandre Culo

Emblème littéraire de monstruosité et de fascination, la dernière pièce de Bernard-Marie Koltès est victime des sommets qu’elle atteint. Afin d’atteindre la beauté solaire de ce meurtrier en cavale, sa mise en scène en devient un véritable défi. Dans sa tentative, Richard Brunel se brûle les ailes avec une version fade, doucereuse et confortable....

Lire l'article sur Théâtre-Actu

Club de Mediapart

Image de la critique de Club de Mediapart

mardi 09 février 2016

Deux spectacles traquent l’anatomie du désir chez Bernard-Marie Koltès

Par Jean-Pierre Thibaudat

Roland Auzet monte « Dans la solitude des champs de coton », Richard Brunel, « Roberto Zucco », deux mises en scène de pièces qui placent au centre du jeu les acteurs. L’écriture de Koltès ne demandait que ça....

Lire l'article sur Club de Mediapart

Ether Real

Image de la critique de Ether Real

mardi 09 février 2016

Roberto Zucco

Par François Bousquet

Sans n’avoir jamais lu ou vu Roberto Zucco, la pièce de Bernard-Marie Koltès ne nous était pas inconnue. La folle cavalcade de ce tueur en série dans les années 1980, entre Italie et France, fait, en effet, régulièrement l’objet d’articles ou de documentaires télévisés et Cédric Kahn en avait tiré un long-métrage en 2001. Avec un tel matériau de départ, la dernière pièce de Koltès se trouve fréquemment montée sur les scènes françaises......

Lire l'article sur Ether Real

On Zegreen

Image de la critique de On Zegreen

mardi 09 février 2016

Cheval fou

Par Michel Jakubowicz

Ultime pièce de Bernard-Marie Koltès, Roberto Zucco est aussi le récit d’une cavale désespérée d’une sorte de cheval fou. Après son incroyable évasion d’une prison dont il est théoriquement impossible de s’échapper, Roberto Zucco va tout au long de sa fuite, sans espoir et vouée à l’échec, semer sa route de nombreux cadavres....

Lire l'article sur On Zegreen

Ubiquité culture(s)

Image de la critique de Ubiquité culture(s)

mardi 09 février 2016

Le S devient dans la pièce un Z

Par Brigitte Rémer

Robert Zucco dont le S du véritable personnage devient dans la pièce un Z est ici mis en scène par Richard Brunel, directeur de la Comédie de Valence CDN Drôme-Ardèche depuis six ans, et qui se dédie à la mise en scène de théâtre et d’opéra. A la question que lui pose Marion Canelas : « Qu’est-ce qui distingue Roberto Zucco du reste du monde ? » Il répond : « Il a déraillé. La question est pourquoi…...

Lire l'article sur Ubiquité culture(s)

Nonfiction.fr

Image de la critique de Nonfiction.fr

lundi 08 février 2016

De la violence à la poésie

Par Julia-Myrto Kunze

En écrivant la pièce « Roberto Zucco » en 1988, Koltès s’est librement inspiré d’un personnage réel, le tueur en série Roberto Succo. Au Théâtre Gérard Philipe à Saint-Denis, le metteur en scène Richard Brunel raconte l’histoire d’un homme qui a déraillé et le spectateur se retrouve engouffré dans un monde étrange fait de violence et de poésie....

Lire l'article sur Nonfiction.fr

Artistik Rezo

Image de la critique de Artistik Rezo

lundi 08 février 2016

Un serial killer au TGP

Par Hélène Kuttner

Ultime pièce de Bernard-Marie Koltès, Roberto Zucco retrace la trajectoire fulgurante et mythique d’un jeune homme assassin de ses parents et qui va défier la police avant de se suicider. La violence inexpliquée de ses gestes a fasciné l’auteur en 1988. Richard Brunel monte la pièce avec les acteurs de la Comédie de Valence avec une énergie et une sincérité impressionnantes....

Lire l'article sur Artistik Rezo