theatre-contemporain.net


Gauchebdo

:Un Richard III en pleine zone foraine

Par Christophe Péquiot
publié le 2017-11-09

En tournée romande, la tragédie phare de Shakespeare, réflexion aiguë sur la soif de pouvoir, sur les ressorts de la vengeance, dévoile combien jouer est une façon de se jouer du monde. L’essentiel tient ici dans un tandem clownesque, d’une violence aussi sèche que redoutable. La paire d’acteurs n’a rien à envier......

Lien vers l'article :

On en parle dans la presse et sur le web

France 24

Image de la critique de France 24

vendredi 10 février 2017

Luc Jacquet, "L’Empereur" de la banquise - France 24

Par Louise Dupont

A l'occasion de la sortie de son film "L'Empereur", Luc Jacquet présente son coup de coeur théâtral : "Richard III - Loyaulté me lie"....

Lire l'article sur France 24

L'Est républicain

Image de la critique de L'Est républicain

vendredi 06 janvier 2017

Une interprétation surprenante de Richard III

Par Rédaction

Le Théâtre Edwige-Feuillère propose, le mardi 10 janvier, une interprétation surprenante de la pièce de Shakespeare....

Lire l'article sur L'Est républicain

Bullesdeculture.com

Image de la critique de Bullesdeculture.com

vendredi 30 décembre 2016

une adaptation audacieuse

Par Morgane P.

Richard III – Loyaulté me lie est une adaptation audacieuse, haute en couleur et une grande performance de Jean Lambert-wild et Élodie Bordas....

Lire l'article sur Bullesdeculture.com

Le Bien Public

Image de la critique de Le Bien Public

jeudi 15 décembre 2016

Richard à la foire

Par Rédaction

Comme tous les chefs-d’œuvre, Richard III de Shakespeare est une psyché où s’exerce l’art de la mise en scène. Endossant le rôle titre et la mise en scène, Jean Lambert-Wild s’en sort admirablement. Pour incarner ce roi difforme et cruel, le comédien garde son personnage de clown blanc affublé d’un pyjama rayé. Cette représentation, au-delà de nous signifier que tous les souverains sont des clowns, nous montre un Richard inquiétant et troublant.....

Lire l'article sur Le Bien Public

Unidivers

Image de la critique de Unidivers

lundi 12 décembre 2016

Un Richard ivre de pouvoir mais pétri de peurs

Par Unidivers

Le directeur du CDN du Limousin réinvente un Richard ivre de pouvoir mais pétri de peurs, un homme face à lui-même. Son double Shakespearien est une figure tragicomique de la tyrannie. Il fallait un clown pour enchanter ce chef-d’œuvre, avec folie et avec joie. Et nous rappeler que notre monde est un grandiose et déraisonnable manège....

Lire l'article sur Unidivers

BClerideaurouge

Image de la critique de BClerideaurouge

samedi 03 décembre 2016

Sur la trahison clownesque

Par Béatrice Chaland

Excellent travail sur la trahison clownesque qui atteint des sommets dans le sérieux burlesque. Sincérité grinçante de l’âme grotesque qui porte au grandiose l’art du chevaleresque où l’on piétine allègrement le décorum, dans une mise à nu au « Théâtre Aquarium » où la difformité devient carnavalesque....

Lire l'article sur BClerideaurouge

Le Bien Public Dijon

Image de la critique de Le Bien Public Dijon

vendredi 02 décembre 2016

Secrets de famille

Par Rédaction

Dans cet univers qui ressemble à une baraque installée sur une fête foraine, Élodie Bordas et Jean Lambert-Wild se donnent la réplique....

Lire l'article sur Le Bien Public Dijon

France Culture

Image de la critique de France Culture

lundi 28 novembre 2016

Jeu de massacre

Par Arnaud Laporte

Jean Lambert-wild et Élodie Bordas s’emparent de ce jeu de massacre, transposé dans l’univers délirant d’une fête foraine. Lui, en pyjama rayé et fraise au cou, incarne le tyran avec l’humour ravageur d’un Joker sans limites ; elle joue à elle seule toutes les reines et tous les complices de Richard III entraînés dans cette furieuse course vers l’abîme....

Lire l'article sur France Culture

Pianopanier

Image de la critique de Pianopanier

dimanche 27 novembre 2016

Il trucide, trahit, complote, abuse, enferme, exécute

Par Anne-CélineTrambouze

Richard III reste le tyran machiavélique et monstrueux que l’on connait. On a vu beaucoup d’hivers changés en étés glorieux par un soleil d’York mais jamais aucun avec deux clowns évoluant dans un décor de fête foraine. Fascinant et inquiétant....

Lire l'article sur Pianopanier