theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)

Retour à Reims

+ d'infos sur l'adaptation de Laurent Hatat ,
mise en scène Laurent Hatat

On en parle dans la presse et sur le web

ladepeche.fr

Image de la critique de ladepeche.fr

vendredi 04 décembre 2015

Une pièce comme un acte de résistance

Par La Dépêche du Midi

L'ATP de l'Aude pose ses valises au Chai de Capendu, demain soir pour présenter «Retour à Reims», une pièce présentée par la compagnie Anima Motrix, dans la saison Cric e Crac. La pièce est l'adaptation d'un essai sociologique de Didier Eribon......

Lire l'article sur ladepeche.fr

Attractions Visuelles

Image de la critique de Attractions Visuelles

lundi 23 février 2015

De l'individu et du collectif

Par Karminhaka

Il fallait pouvoir mettre en scène un texte au contenu sociologique fort pour en faire une sorte de drame intime qui résonne avec l'actualité. La première réussite de "Retour à Reims" tient à ce passage fluide entre l'individuel et le collectif, à sa capacité à habiter l'espace étroit de la scène des bruits du monde....

Lire l'article sur Attractions Visuelles

Image de la critique de Marianne

samedi 21 février 2015

Le cri pathétique des êtres humiliés

Par Jack Dion

Les retrouvailles entre un fils et sa mère sont toujours un moment de grande émotion. Elles le sont encore plus quand le temps, les itinéraires personnels, les failles intimes et les destinées sociales ont édifié des barrières difficiles à franchir. Telle est la trame du « Retour à Reims », d’après l’essai de Didier Eribon, mis en scène par Laurent Hatat....

Lire l'article sur Marianne

Image de la critique de liberation.fr

vendredi 20 février 2015

«Retour à Reims», terre d’exil

Par Gilles Renault

Adaptation de l’essai de Didier Eribon, cette pièce sonde avec pertinence la notion d’identité sociale, politique et sexuelle....

Lire l'article sur liberation.fr

Image de la critique de Bibliobs

jeudi 19 février 2015

Naître homo dans une famille prolo

Par Eric Aeschimann

Qui a dit que la théorie politique n’intéressait plus personne? Que celui qui prétend que nous vivons au temps de l’individu égoïste et abruti vienne faire un tour à la maison des Métallos d’ici le 22 février. Il verra les files où l’on se presse pour savoir s’il reste des places, la liste d’attente qui ne cesse de gonfler, le dépit de ceux qui finissent par renoncer....

Lire l'article sur Bibliobs

Image de la critique de Hier au théâtre

samedi 14 février 2015

Un Retour à Reims trop enfermé dans son jargon sociologique

Par Thomas Ngohong

Dans son essai autobiographique baptisé Retour à Reims, Didier Éribon se remémore son enfance de fils d’ouvriers et retrace le parcours d’une éducation à contre-courant de l’idéologie prolétaire. Séduit par l’ouvrage philosophique, Laurent Hatat a choisi de l’adapter sur la scène de la Maison des Métallos. Seulement, cette intention louable peine à émouvoir et à convaincre, démontrant que tous les textes ne parviennent pas à passer les feux de la...

Lire l'article sur Hier au théâtre

Image de la critique de rue du theatre

mercredi 11 février 2015

Transfuge de classe

Par Aurore Chery

Didier rentre à Reims à l’occasion du décès de son père, voilà longtemps qu’il a rompu avec sa famille. Plus que le deuil d’un être avec lequel il n’avait rien en commun, ce voyage s’avère éprouvant par ce qu’il comporte de souffrance sociale. Grâce à ses fréquentations au sein de la subculture gay, il a réussi à quitter son milieu ouvrier et à changer de classe sociale : il est d’abord devenu un journaliste en vue à Paris puis un intellectuel...

Lire l'article sur rue du theatre

Image de la critique de regarts

mercredi 11 février 2015

Retour à Reims ou retour à l'école?

Par Frédéric Manzini

En racontant les humiliations sociales et la violence des déterminismes, Didier Eribon nous fait une leçon de sociologie incarnée rendue vivante par la présence de deux comédiens inspirés....

Lire l'article sur regarts

Image de la critique de Théâtre du blog

jeudi 05 février 2015

Un échange bouleversant entre ces deux âmes dépareillées

Par Véronique Hotte

À la différence de la grave crise économique sans précédent, des années 1990 jusqu’à nos jours -, la période de reconstruction des années 50/60, connaît moins visiblement l’exclusion, la misère et la marginalité. À l’époque, la classe ouvrière, nombreuse et respectée, est porteuse d’un certain panache, et d’une culture propre dont elle est fière, communiste le plus souvent. Mais, à côté de cette aristocratie ouvrière, existe toujours un...

Lire l'article sur Théâtre du blog

Image de la critique de L'Express.fr

mardi 03 février 2015

L'identité et les origines en question

Par Igor Hansen-Love

A la mort de son père, un homme rentre chez lui, à Reims, une ville qu'il a quittée lorsqu'il avait 20 ans pour vivre librement son homosexualité, suivre des études de sociologie et fuir ce milieu ouvrier dans lequel il ne se reconnaissait pas. Sur un plateau pratiquement nu, cet intellectuel dégingandé retrouve sa mère esseulée et tente de lui faire comprendre pourquoi et comment il est devenu un "transfuge de classe"....

Lire l'article sur L'Express.fr