Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Regardez mais ne touchez pas »

Regardez mais ne touchez pas


:Quelques mots sur la pièce

Regardez, mais ne touchez pas ! est ce qui nous est dit par les gardiens de musée devant les objets précieux exposés. Ici, l’objet précieux est une femme, et qui plus est, une reine. Une Italienne mariée au roi d’Espagne.

Deux jeunes gens vont enfreindre l’interdit.

Ils pourraient être Don César de Bazan et Ruy Blas, Octave et Coelio des Caprices de Marianne, et pourquoi pas Gautier, l’homme à femmes, l’insolent, le provocateur au gilet rouge et Nerval, son camarade du Lycée Charlemagne et de toujours, sombre, fragile, en quête de l’idéal féminin.

A partir du genre « cape et épée » et des allusions à la Commedia du Capitaine Fracasse, Gautier s’amuse à pasticher avec délice les héros de ses aînés Dumas et Hugo sans rien perdre de son originalité et de son humour.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.