Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Qui a peur du loup ? & Macbeth »

Qui a peur du loup ? & Macbeth

Matthieu Roy (Mise en scène), Aurélien Dumont (Musique), Jean-Michaël Lavoie (Direction musicale), Christophe Pellet (Texte), William Shakespeare (Texte)


:Edito

par Delphine Rey-Galtier

Qui a peur du loup  ?, créé par Matthieu Roy au Bénin à Cotonou en 2010 puis pour le festival La tête dans les nuages à Angoulême, était une commande d’écriture faite à Christophe Pellet. Fort d’une nouvelle mission en adéquation avec le territoire – la direction de la Maison Maria Casarès avec Johanna Silberstein à Alloue, en Charente –, Matthieu Roy décide de s’associer avec l’ensemble Ars Nova pour passer commande au compositeur français Aurélien Dumont et créer un opéra, aussi appelé par le musicien « opéra sous casque ». En 2017, Christophe Pellet, Matthieu Roy et Aurélien Dumont se réunissent à Alloue pour écrire les livrets de leur futur diptyque, entre théâtre, opéra et « théâtre opératique » : Qui a peur du loup ? (à partir de six ans) et Macbeth(à partir de douze ans). Les deux adaptations interrogeront la peur et se joueront dans le même espace, y compris pendant la tournée (à partir d’octobre 2019)

Qui a peur du loup  ? voit Dimitri, jeune garçon livré à lui-même dans un pays après la guerre, rêver de traverser la forêt sur son skate. Mais les loups terri-fient tout le village, on ne se risque pas dans les bois. Entre Livia, la voisine qui consent à passer voir Dimitri pour lui fournir le minimum, et Flora, son amie pleine de créativité, Dimitri essaie de grandir et de garder espoir. Spectacle surprenant et hybride, la création immersive de la compagnie Veilleur® et d’Ars Nova interroge des seuils multiples en laissant à l’imagination du spectateur une part du travail à poursuivre...

Ce dossier se propose de questionner un spectacle dont le cœur est la création sous toutes ses formes, un spectacle qui interroge le pouvoir de l’imagination et des sens, le pouvoir des histoires. La première partie donne quelques pistes pour saisir l’univers artistique auquel va se confronter le jeune – et moins jeune – spectateur, tandis que la seconde partie livre quelques exercices pour réfléchir aux grands partis pris de la mise en scène.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.