Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Quartett »

Quartett

mise en scène Michel Raskine

:Présentation

C’est aux Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, célèbre roman épistolaire du siècle des Lumières, que Quartett emprunte le combat que se livrent la marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont. Dans cette pièce audacieuse écrite par Heiner Müller en 1981, les deux libertins se retrouvent face à face pour un dernier jeu de masques : interprétant leur propre rôle ou se travestissant l’un et l’autre, ils miment l’anéantissement de leurs victimes d’autrefois, ressuscitées le temps d’un rituel qui aboutira au sacrifice de Valmont.

En s’emparant de ce combat rhétorique et érotique, Michel Raskine, l’ancien directeur du Théâtre du Point du Jour, renoue avec son attirance pour les dramaturgies germaniques contemporaines. Sensible à la question de la mort « vers laquelle l’érotisme marche inévitablement », il radicalise la dimension fantasmatique de la pièce en faisant de Thomas Rortais, comédien issu du Conservatoire de Lyon, un Valmont saisi dans l’éternité de sa jeunesse, manipulé par une marquise impériale dont il confie le rôle à Marief Guittier, son actrice fétiche. Dans cet échange verbal entre éloquence et obscénité, chacun des protagonistes – tour à tour homme et femme, proie et prédateur – exprime le désir de posséder l’autre, avec une vitalité et un humour qui font de cette guerre des sexes et des cerveaux une cérémonie sans pitié. « Formidable matière à théâtre », comme s’en réjouit Michel Raskine, Quartett s’impose telle une danse de mort qui révèle « la scène comme lieu du fantasme, de l’invention et de l’imaginaire ».

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.