Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Quand on est touché (Lacan, Duras, Le ravissement) »

Quand on est touché (Lacan, Duras, Le ravissement)


:Présentation

– Je ne vois pas son visage et pourtant j’en suis certain. Je l’aime. Je suis tombé. Elle marche. Mon ombre. Ma petite ombre. Tatiana, écoute. Je voudrais déjà te dire. J’ai été blessé. L’ombre m’a arrachée une partie de ce qui t’appartenait.

– Tu seras comme les autres. Elle te rendra fou. Les fous ça ne souffre pas. Et ta dingue elle va t’oublier.

Revivre le Ravissement de Lol V. Stein. Oublier les figures. Faire parler les hommes. Laisser danser les corps. Qui est Lol V. Stein ? Marguerite Duras parle de sa "petite folle" à l'homme qui lui aura fait le plus bel hommage, Jacques Lacan. Jeunes, ils se frôlent, se cherchent, pour se trouver par le prisme de l'histoire de Lol.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.