theatre-contemporain.net

Accueil de « Pulvérisés »

Pulvérisés

+ d'infos sur le texte de Alexandra Badea

Hier au théâtre

:Quand les abus de la mondialisation détruisent quatre destins

Par Thomas Ngohong
publié le 2014-03-30

Pas étonnant qu’Alexandra Badea, jeune dramaturge roumaine installée en France depuis dix ans, ait remporté le Grand Prix de la littérature dramatique en 2013 avec Pulvérisés. Cette pièce choc et redoutablement construite se déchaîne avec virulence dans un portrait à charge contre les excès de la mondialisation brisant net les aspirations et les convictions des protagonistes......

Lien vers l'article :

On en parle dans la presse et sur le web

Image de la critique de Les Inrocks

mardi 18 mars 2014

Dans le vertige de la mondialisation

Par Hugues Le Tanneur

La dramaturge et romancière roumaine Alexandra Badea dresse le constat sans appel d’un quotidien envahi par le flux incessant du marché....

Lire l'article sur Les Inrocks

Image de la critique de Journal La Terrasse

jeudi 06 mars 2014

Un dispositif théâtral fascinant

Par Catherine Robert

Aurélia Guillet et Jacques Nichet mettent en scène le dernier texte de la jeune dramaturge Alexandra Badea : deux comédiens, quatre voix et un dispositif théâtral fascinant pour décortiquer les rouages et les ravages intimes de la mondialisation....

Lire l'article sur Journal La Terrasse

Image de la critique de revue-frictions.net

samedi 01 mars 2014

Du théâtre d'aujourd'hui

Par Jean-Pierre Han

Circonstances obligent, et dans un grand mouvement qui ressemble à un vent de panique devant l'urgence de la situation, le théâtre, toujours à la traîne de tous les arts, découvre le monde de la finance qui nous gouverne, celui des entreprises et celui du travail. Du théâtre politique ? Sans doute, encore conviendrait-il de définir l'expression…

Lire l'article sur revue-frictions.net

Image de la critique de Mouvement

jeudi 13 février 2014

… tu retourneras poussière

Par Eric Demey

Par leur mise en scène, surfant à la lisière du réalisme documentaire et de l'anticipation, via un dispositif spectaculaire presque hypnotique, emprisonnant les personnages dans un grand cube glacé, Aurélia Guillet et Jacques Nichet ont sans nul doute trouvé le langage théâtral pour nous faire survoler au mieux ce monde si lointain et si proche, dans lequel on voudrait à toute force ne jamais plonger....

Lire l'article sur Mouvement

Image de la critique de Rue89 Strasbourg

jeudi 06 février 2014

Un coup de massue nécessaire

Par Marie Antoine

Dans un décor presque irréel de par sa nudité, enfermant le spectateur dans l’absence de tout horizon et l’omniprésence de l’obscurité, évoluent Stéphane Facco et Agathe Molière. Deux comédiens pour quatre personnages, ainsi commence la « pulvérisation » des individus. Quatre existences très différentes s’expriment comme elles le peuvent sur le mode du monologue intérieur.

Lire l'article sur Rue89 Strasbourg

Image de la critique de Les Trois Coups

dimanche 19 janvier 2014

Le travailleur aliéné

Par Marie Barral

Après Pascal Rambert en 2012 avec « Clôture de l’amour », le grand prix de Littérature dramatique, organisé sous l’égide du Centre national du théâtre (C.N.T.), a été décroché par Alexandra Badea pour « Pulvérisés ». Dans cette pièce incisive, des employés travaillent aux quatre coins du monde au service d’un même objet, une box internet. Quel que soit leur niveau dans la chaîne de fabrication (recherche et développement, usine, service après...

Lire l'article sur Les Trois Coups