Accueil de « Pinocchio »

Pinocchio

+ d'infos sur le texte de Joël Pommerat
mise en scène Joël Pommerat

On en parle dans la presse et sur le web

Libération.fr

Image de la critique de Libération.fr

jeudi 17 décembre 2015

Conte dément pour petits et grands

Par Gilles Renault

Parlant ici de «palimpseste», le metteur en scène modernise son jeune héros, «créature sans cervelle» et plutôt très antipathique qui, aveuglé par ses rêves de «maison avec piscine et garage», gobe toutes les billevesées, jusqu’à se laisser entraîner dans une suite de péripéties pour le moins débridées et périlleuses. Si conte il y a,...

Lire l'article sur Libération.fr

lesechos.fr

Image de la critique de lesechos.fr

vendredi 11 décembre 2015

Un « Pinocchio » de rêve à l’Odéon

Par Philippe Chevilley

Théâtre Il est né d’un arbre abattu, des mains et de l’imagination d’un homme. Il est un pantin vivant, vrai faux enfant terrible, au cœur de bois. Egoïste, narcissique, il veut tout, tout de suite – le plaisir, la richesse, la beauté. Et pour vivre ses rêves, il ment tout le temps… Créé en 2008, le Pinocchio de Joël Pommerat est de retour à l’Odéon, pour enchanter et secouer les petits et les grands. Bien avant de conjuguer la Révolution...

Lire l'article sur lesechos.fr

Attractions Visuelles

Image de la critique de Attractions Visuelles

vendredi 17 décembre 2010

Et la vraie vie va...

Par Karminhaka

Plus riche, plus foisonnant. Le « Pinocchio » de Joël Pommerat est, tout comme « Le petit chaperon rouge », une reprise jouée en même temps aux Ateliers Berthier. C’est sans doute lié à la nature profondément aventureuse de l’histoire, outre son caractère édifiant, mais « Pinocchio » est l’un des sommets du théâtre de Pommerat. Placé entre « Je tremble » et « Cercles/fictions », cette pièce s'inscrit harmonieusement dans son évolution......

Lire l'article sur Attractions Visuelles

Un Fauteuil Pour l'Orchestre

Image de la critique de Un Fauteuil Pour l'Orchestre

vendredi 26 novembre 2010

L'exemple banal d’un enfant d’aujourd’hui.

Par Camille Hazard -

Nous pénétrons, le temps d’un spectacle, dans les yeux de Joël Pommerat ; à l’époque où, comme il le dit, ses yeux ne percevaient pas encore la Vérité. En signant l’adaptation de ce célèbre conte de Carlo Collodi, Pommerat rebondit sur le récit initiatique de « Pinocchio » : tout en gardant l’esprit merveilleux et cruel des contes, il n’hésite pas à y greffer des éléments ultra réalistes, une certaine idée de la Vérité, en tout cas sa Vérité....

Lire l'article sur Un Fauteuil Pour l'Orchestre

Les Trois Coups

Image de la critique de Les Trois Coups

lundi 28 avril 2008

Magie et poésie

Par Lea Torres

Moult histoires sont tombées dans l’imaginaire commun, à l’image de celle de Pinocchio. Les tribulations de cette marionnette, née d’un tronc d’arbre grâce aux mains de Geppetto, ont été inventées à la fin du xixe siècle par Carlo Collodi. Depuis, elles sont lues à des générations d’enfants de par le monde. Elles sont également reprises au cinéma ou au théâtre, mais les metteurs en scène n’osent pas se réapproprier le texte. La cause est tout à f...

Lire l'article sur Les Trois Coups

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

mercredi 12 mars 2008

Pinocchio, en chemin vers la vraie vie

Par Brigitte Salino

Il y avait plus d'enfants que d'adultes, à la première de Pinocchio, d'après Carlo Collodi, aux Ateliers Berthier de l'Odéon, samedi 8 mars, à 15 heures. Comme il se doit, beaucoup pépiaient et gigotaient en attendant le début du spectacle de Joël Pommerat, qui leur est dédié. Mais il s'adresse tout autant aux adultes. C'est un choc, par sa beauté, sa force et sa dureté....

Lire l'article sur Le Monde.fr