Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Peut-être Nadia »

Peut-être Nadia

+ d'infos sur le texte de Pascal Reverte
mise en scène Pascal Reverte

:Édito

Par Pauline Outin (Professeure de lettres)

Dossier pédagogique n° 339 de la collection Pièce (dé)montée

1976, Jeux olympiques de Montréal. Une fillette est sur le point de marquer l’histoire. Elle s’appelle Nadia Comaneci, elle a 14 ans et 8 mois. Sur le justaucorps qui couvre son corps frêle on peut apercevoir les couleurs du drapeau roumain. La jeune gymnaste est prête, elle s’élance vers les barres asymétriques. Son mouvement est irréprochable. Il suspend le temps et abolit la pesanteur. Personne ne semblait prêt pour une telle prouesse, pas même les tableaux d’affichage qui inscriront d’abord la note de « 1.0 » avant de finalement laisser apparaître le chiffre parfait et inédit : Nadia a obtenu un 10. Son exploit et son titre de championne olympique vont faire d’elle un modèle, un exemple, un idéal aux yeux des petites filles et des dictateurs. Bien vite sa prouesse deviendra un outil de propagande pour le régime communiste de Ceaușescu.

Mais comment continuer à vivre normalement quand, au commencement de sa vie, on devient le symbole de la perfection ? Comment devenir une femme quand tout nous ramène à notre corps idéal de petite fille ?

Peut-être Nadia est une hypothèse autobiographique qui traverse à la fois le chaos intime de la gymnaste Nadia Comaneci et le chaos de l’histoire, comme si les deux étaient indissociables. Plus qu’un biopic, ce récit fantasmé abroge le réel et le temps. Cinq protagonistes au plateau sont traversés par les figures intimes et historiques de la vie de Comaneci et composent un oratorio de la mémoire.

Ce dossier propose de faire connaissance avec cette petite fille, puis cette jeune femme, qui traversera les tourments du bloc de l’Est, la chute du mur de Berlin, une révolution, l’exil, la disparition de l’URSS, la mutation du communisme, le triomphe du libéralisme. On verra que le parcours de Nadia Comaneci, ses souvenirs et son vécu se nouent avec différents champs de compétences liés à la fois à l’histoire, à la littérature, au féminisme, à l’éducation physique et sportive et, bien sûr, à la pratique théâtrale.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.