Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Petit Pierre »

Petit Pierre

+ d'infos sur le texte de Suzanne Lebeau

:Note d'intentions

Pour mettre en scène ce texte nous avons voulu rester au plus près de l’univers de Petit Pierre et des matériaux qu’il employait. Nous avons troqué la lourde tôle pour de l’aluminium, des plaques offset d’imprimerie, les pneus de camion pour de la chambre à air de vélo.
Sur scène une comédienne en adresse directe avec les spectateurs raconte l’histoire de cet homme, tantôt conteuse, tantôt comédienne incarnant les différents personnages, passant de l’un à l’autre avec légèreté. Nous avons voulu privilégier un mode de jeu simple et ludique tels les jeux d’enfants résonnants avec la poésie naïve et l’humour contenu dans le manège.
La scénographie est tout d’abord uniformément métallique et abstraite; au fur et à mesure du récit, les différentes plaques de métal découvrent leur secret et dévoilent différentes scènes colorées et animées. La scène se peuple au fur et à mesure de silhouettes aux couleurs vives, comme autant d’étapes de la vie de Petit Pierre.
Parallèlement à la vie de Petit Pierre, se déroule la grande Histoire, et sur un écran de plaque offset des images d’archives se succèdent, englobant l’ensemble du décor, rendant inextricable l’histoire individuelle de l’histoire du siècle et vice versa.
Au fur et à mesure, les scènes s’animent et le plateau devient le manège de la vie, celle de Petit Pierre et celle de ce siècle qui après avoir mis en marge cet homme « pas fini » le regarde enfin et lui donne sa place.

Maud Hufnagel et Lucie Nicolas

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.