Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Personne ne bouge »

Personne ne bouge

+ d'infos sur le texte de Enzo Cormann
mise en scène Enzo Cormann

:Présentation

Performance dramatique en 46 moments (et 40 scolies)

Un huis-clos haletant !

Dans sa cellule de 9 mètres carrés du quartier d’isolement, un sexagénaire, condamné à vingt ans de réclusion, reçoit deux fois par semaine la visite du médecin de l’établissement pénitentiaire, une jeune femme qu’il initie peu à peu aux arcanes de son monde virtuel, hérité de Marlon Brando, icône planétaire et génie tutélaire de l’atoll de Tetiaroa. Il lui peint son existence de voyou et de taulard, et lui expose ses projets pour l’atoll acquis par Brando en 1967.

À l’acteur, dont il a fait son confident et ami post-mortem, il tient le récit de sa relation avec la jeune toubib, et lui explique comment il est parvenu à obtenir d’elle « l’impossible ».

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.