Paradise - Paradise : Codes inconnus I - Daniel Keene, - mise en scène Laurent Laffargue, - theatre-contemporain.net

Paradise : Codes inconnus I

+ d'infos sur le texte de Daniel Keene
mise en scène Laurent Laffargue

:Paradise

Les spectateurs pénètrent dans un night-club miteux appelé PARADISE : la musique est forte, les couleurs criardes, l’atmosphère enfumée. Les spectateurs s’apprêtent à assister à un carnaval de sexe et d’oubli de soi, mêlant la beauté et le grotesque, l’illusion et la réalité – le tout placé sous le signe d’un comique assez noir.

PARADISE est un lieu où tout peut arriver, où la frontière entre la réalité et le fantasme peut être franchie… ou gommée. Quiconque pénètre dans ce territoire incertain se met en danger : ici, l’identité de chacun peut être volée, manipulée, altérée.

Une série de « numéros » seront exécutés. Ces numéros ne ressembleront pas à ceux que l’on peut habituellement voir dans des night-clubs, même s’ils partageront avec ces derniers un « glamour de pacotille » et une volonté de choquer ou d’exciter. Les numéros prendront des formes diverses, certains pourront ressembler à de brefs fragments de pièces (scènes à deux ou trois), certains pourront être des monologues (une confession, un appel au secours, une agression verbale), d’autres pourront être muets (la reconstitution d’un crime, peut-être). Sur le fond, ils varieront entre érotisme et violence. Certains des numéros seront comiques, d’autres seront du plus haut sérieux ; mais la plupart d’entre eux auront une chose en commun : il sera souvent difficile de dire si ce qui est en train de se passer sur scène relève de la réalité ou de la fiction.

PARADISE est un lieu où les frontières, tant réelles qu’imaginaires, sont franchies. La pièce se proposera d’explorer ce que la perception peut avoir de fragile ; elle tentera de brouiller la distinction confortable entre le fantasme et la réalité, de découvrir le lien qui existe entre l’amour et la brutalité, de déchirer le rideau entre la vie et la mort.

Pour créer ce genre d’événement théâtral, il est important que l’auteur travaille en tandem avec le metteur en scène, pour que puisse s’accomplir la « vision » globale de la pièce. Certains éléments de la pièce pourront être créés à partir d’improvisations ; ce genre de travail, élaboré autour d’un texte déjà fortement défini, pourra entraîner la pièce vers des zones inattendues et renforcer l’atmosphère de « risque » dont la pièce a besoin pour être véritablement porteuse.

Pour avoir déjà travaillé avec Laurent Laffargue, je pense que nous pourrons créer ensemble un événement unique en son genre ; une œuvre de théâtre inattendue et stimulante qui puisse lancer un défi à la nature même du théâtre.

Un aperçu des personnages : Le patron est un ivrogne, sa femme est au bord de la dépression nerveuse ; le vigile est cocaïnomane ; la serveuse est persuadée d’être la réincarnation de la reine d’Espagne ; le D.J. sort tout juste de prison, c’est un homme très en colère ; les strip-teaseuses menacent de se mettre en grève ; et parmi les spectateurs de ce soir, deux s’apprêtent à commettre un crime.

Daniel Keene, octobre 2003

Masquer la bannière