Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Pantagruel »

On en parle dans la presse et sur le web

Image de la critique de Journal La Terrasse.fr

lundi 18 novembre 2013

Un magistral périple jouissif

Par Agnès Santi

Benjamin Lazar et Olivier Martin-Salvan nous convient à un magistral périple jouissif et virtuose, qui offre à la langue de Rabelais toute sa saveur et toute son audace. A consommer d’urgence !...

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Image de la critique de Théâtre du blog

jeudi 14 novembre 2013

Ce sont des géants

Par Véronique Hotte

Ce sont des géants - des êtres légendaires -, qui sont les héros de ce fabuleux roman d’aventures qu’est Pantagruel de Rabelais. L’œuvre est issue d’un écrit anonyme lui-même inspiré de traditions médiévales. L’auteur de génie – on peut le dire ainsi - s’est appuyé sur ce matériau pour réinventer sa propre langue truculente, généreuse, grotesque, vulgaire, scatologique, joueuse, i...

Lire l'article sur Théâtre du blog

Image de la critique de Rue du Théâtre

mercredi 13 novembre 2013

Rabelais sur scène dans son jus

Par Noël Tinazzi

Porter à la scène Rabelais dans le texte est déjà une gageure. Mais, en plus, le rendre drôle, vivant, non seulement parfaitement compréhensible mais en plus savoureux, d'une inventivité de langage et d'images inégalée, relève carrément du tour de force. C'est pourtant ce qu'ont réussi Benjamin Lazar et Olivier Martin-Salvan, le premier comme metteur en scène,...

Lire l'article sur Rue du Théâtre

Image de la critique de Le grand théâtre du monde

dimanche 10 novembre 2013

Rabelais dans toute son intelligence

Par Armelle Heliot

Benjamin Lazar qui le met en scène et Olivier Martin-Salvan qui l'interprète magistralement, ont conçu ce spectacle formidable et signent une adaptation savante et savoureuse des aventures de…...

Lire l'article sur Le grand théâtre du monde

Image de la critique de Les Trois Coups

mercredi 17 avril 2013

Aux sources de la langue

Par Trina Mounier

Ce « Pantagruel » signe les retrouvailles de Benjamin Lazar, metteur en scène érudit et orfèvre, et d’Olivier Martin-Salvan comédien surdoué qui n’aime rien tant que donner la comédie… Et c’est un enchantement doublé d’un moment de franche rigolade !...

Lire l'article sur Les Trois Coups

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)