Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Outrage au public »

Outrage au public

+ d'infos sur le texte de Peter Handke traduit par Martine Bom
mise en scène Joachim Salinger

On en parle dans la presse et sur le web

Image de la critique de Le Souffleur

dimanche 08 juin 2014

Recherche sur l’anti-théâtre ou le théâtral le plus poussé

Par Moira Dalant et Marion Guilloux

La scène est une nuit étoilée, baignée des bruits de la nuit. Une nuit sans événements. Une nuit où l’on nous parle, ou du moins ou l’on tente de nous parler. Texte écrit en 1966, en réaction aux conventions de l’époque, Handke affichait clairement son désir de provoquer le spectateur, de le placer à un endroit de malaise qui puisse induire, dans la continuité d’une réflexion, un autre possible théâtrale. Un possible qui passerait par le mot, non...

Lire l'article sur Le Souffleur

Image de la critique de Théâtre du blog

vendredi 06 juin 2014

L'expression verbale et singulière de l’amour des mots

Par Véronique Hotte

En 1966, à Princeton, lors d’une réunion d’auteurs de langue allemande, Peter Handke, 24 ans, né en en Carinthie, proteste contre le faux théâtre et la fausse littérature et se lance dans cet Outrage au public. Pour le jeune dramaturge, l’occasion est belle de bousculer sa communauté de spectateurs au moyen d’une arme infaillible déjà bien aiguisée – une parole bien frappée -, claire et répétitive, qui se coule dans une analyse subtile de la...

Lire l'article sur Théâtre du blog

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)