Accueil de « Othello »

Othello

mise en scène Léo Cohen-Paperman

:Dossier Pièce (dé)montée

Télécharger le dossier en PDF

Auteure de ce dossier

Véronique Poinsot, professeure de Lettres classiques au lycée Jacques-Amyot, Auxerre

Introduction

Pourquoi jouer Othello de Shakespeare aujourd’hui ? La contemporanéité de la pièce est une évidence pour le metteur en scène Léo Cohen-Paperman.

D’abord cette pièce questionne notre rapport à l’autre, à l’étranger. La Venise du premier acte est une cité cosmopolite, certes, mais régie par un Grand Conseil de deux mille membres, les patriciens, dont Brabanzio, le père de Desdémone, est un fier représentant. Othello est africain – « the Moor », le Maure, dans le titre original de la pièce – et il s’est converti pour mieux s’intégrer dans la République de Venise, mais il demeure l’étranger.

Ensuite cette pièce interroge notre rapport à la vieillesse, à la différence d’âge dans un couple. Othello est un ami de Brabanzio, le père de Desdémone, de la même génération que le vénérable patricien. Et ce tabou de la différence d’âge est peut-être plus fort encore que celui de la couleur de la peau.

Othello fait aussi le constat de la difficulté d’aimer. Desdémone est une jeune femme libre qui affirme son droit d’aimer qui elle veut, au risque d’être chassée par son père. Mais cette belle histoire d’amour entre le vieux général et la jeune héritière attise les haines. Brabanzio renie sa fille, Roderigo est jaloux et Iago ne supporte pas qu’Othello soit aimé ainsi.

Alors Iago profite de la trêve chypriote pour détruire l’harmonie dans le couple. Dans le premier acte, à Venise, les noces d’Othello et Desdémone sont interrompues par l’urgence de la raison d’État : le Doge exige d’Othello qu’il parte pour Chypre afin de sauver l’île de la menace ottomane.

Mais à Chypre, point de guerre  : la flotte turque a sombré dans la tempête. Que faire de ce temps libre ? S’aimer, faire la fête...

Iago, en acteur libre, complice du public, va faire son grand numéro d’histrion et manipuler tout le monde pour déchaîner le mal, gratuitement. À nous, spectateurs contemporains, de chercher la morale de l’histoire.

Sommaire

Avant de voir le spectacle

  • L’entrée par le texte : une traduction moderne
  • L’entrée par les personnages : Qui suis-je ? Comment me voit-on ?
  • L’entrée par la scénographie

Après la représentation : pistes de travail

  • La remémoration du spectacle
  • Une mise en scène baroque
  • L’illusion théâtrale
  • Résonance contemporaine de Othello
  • Pour aller plus loin

Annexes

  • Annexe 1. Une traduction moderne
  • Annexe 2. Propos du traducteur, Sacha Todorov
  • Annexe 3. Qui est qui ?
  • Annexe 4. Comment me voit-on ?
  • Annexe 5. La couleur d’Othello
  • Annexe 6. Lecture d’image
  • Annexe 7. Les costumes
  • Annexe 8. Extrait de la lettre envoyée par Léo Cohen-Paperman aux acteurs après les premières répétitions
  • Annexe 9. Photos du spectacle
  • Annexe 10. La misogynie de Iago
  • Annexe 11. Victor Hugo, Hernani,1830



Pièce (dé)montée, présentation

« Pièce (dé)montée » est une collection nationale du CNDP, coordonnée par le Centre régional de documentation pédagogique de l’académie de Paris avec le soutien de l'Inspection Générale Lettres-Théâtre et en partenariat avec de nombreux théâtres en France. Elle a pour objectif de faciliter la compréhension des enjeux spécifiques du théâtre en confrontant les textes à leur représentation. En ligne et en libre accès, la collection suit l’actualité théâtrale et permet de faire découvrir de nouveaux auteurs et metteurs en scène.

« Pièce (dé)montée » est reconnue pour la très grande qualité de ses dossiers par la communauté éducative et les services des relations publiques au sein des théâtres.

Voir la présentation complète

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.