Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Orestea / Agamennone, Schiavi, Conversio »

Orestea / Agamennone, Schiavi, Conversio

d'après [L'Orestie] de  Eschyle
mise en scène Simone Derai

La compagnie italienne Anagoor revisite le mythe de l’Orestie pour présenter une version atypique de cette célèbre histoire de vengeance. Fidèles à une esthétique imprégnée d’images et de chants, de références au classicisme et à l’art contemporain, Simone Derai et Marco Menegoni mettent en scène un monde en rébellion, écrasé par la conscience de sa propre précarité. Les Grecs ont inventé l’idée que l’être peut s’achever dans le néant et auraient ainsi transmis à l’Occident l’héritage d’une douleur qui nourrit nos capacités à philosopher, à tout oser et, parfois, à anéantir. En dénonçant cet engrenage, Eschyle dresse le portrait d’une société rendue peu perméable à la détresse par le déclin des rituels. Par ce biais, Anagoor tente de nous libérer d’une culpabilité qui étouffe notre capacité à ressentir toute forme d’empathie face aux drames contemporains.

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je suis abonné(e) Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.