Nathan le sage

mise en scène Bernard Bloch

Distribution

Présentation

Nous sommes en 1187 à Jérusalem. Saladin vient de reconquérir la ville occupée depuis 88 ans par les croisés. Les trois personnages centraux sont un musulman, un chrétien, et un riche négociant juif. Ce conte philosophique aux accents orientaux, par la chaleur humaine et la fraternité qui l’animent, reste vivant et terriblement actuel. Une parabole du vivre ensemble.

Jérusalem, cœur du chaudron brûlant allumé par les Croisades. Le sultan Saladin, nouveau maître de la ville, respectueux de la foi de chacun, musulmans, juifs et chrétiens, combat les Templiers qui tuent en invoquant Dieu, mais en épargne un : le jeune Templier erre, mélancolique, et sauve des flammes, fait inouï, une jeune fille juive, fille du marchand Nathan le Sage. En réunissant les destins séparés de ces trois hommes, Lessing, en 1779, élève la tolérance religieuse et l’amour du prochain au rang de suprême vertu. « Cette pièce a pour moi l’immense intérêt d’aller au-delà de la protestation contre la cruauté et l’absurdité du monde. Elle prône la tolérance, l’ouverture, l’intelligence et la bonté sans jamais tomber dans l’impasse des bons sentiments, dont on sait à quel point ils ne suffisent pas à faire de bonnes pièces. Mais «Nathan le Sage » est aussi une comédie trépidante. Et même si presque toutes les scènes sont des disputes philosophiques et politiques sur fond de retournements et de révélations spectaculaires, les ingrédients de la comédie sont là, à chaque réplique : humour, suspense, idylles amoureuses, ruses brechtiennes, coups de théâtre, en constituent la moelle. La “bonté” est ici le fruit d’une victoire sur la bêtise, l’inculture, l’aveuglement et la rigidité. Ce qui me motive en tant que metteur en scène, c’est de créer des œuvres qui sont travaillées par le monde, dans l’objectif d’être moi-même travaillé par elles, et dans l’espoir que mes spectacles modifient, fût-ce imperceptiblement, la perception que le public a de sa réalité. Pour avoir plus d’armes pour la transformer, peut-être… »

Bernard Bloch

Calendrier

Première représentation référencée

Colmar
Le mardi 24 janvier 2012
Comédie de Colmar
Janvier 2012
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Février 2012
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29        

Dernière(s) représentation(s) référencée(s)

Colmar
Du mar. 24/01/12 au sam. 11/02/12
Comédie de Colmar
Janvier 2012
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Février 2012
L M M J V S D
    01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29        

Les autres mises en scènes

Image de spectacle Nathan le sage
Image de Nathan le sage