theatre-contemporain.net

Accueil de « Nachlass - Pièces sans personnes »

Nachlass - Pièces sans personnes

Stefan Kaegi (Conception), Dominic Huber (Conception)

On en parle dans la presse et sur le web

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

samedi 01 avril 2017

Nachlass, de la vie dans la mort

Par Christophe Candoni

Dans Nachlass, Stefan Kaegi, membre du collectif berlinois Rimini Protokoll, traite la question de la fin de vie en plaçant le spectateur déambulant face à huit portes qui sont autant d’ouvertures vers la mémoire vive d’existences en train de s’éteindre. Derrière chacune de ses entrées, des pièces exiguës mais néanmoins accueillantes, presque familières, de type …...

Lire l'article sur Sceneweb

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

mardi 21 mars 2017

Nachlass - Quelle trace veut-on laisser pour ceux qui nous survivent ?

Par Marie Sorbier

Quelle trace veut-on laisser pour ceux qui nous survivent ? La dernière installation de Rimini Protokoll ne laisse pas indifférent tant elle embrasse un sujet universel en ouvrant les portes de huit vies désormais éteintes. Partageant leurs derniers instants que seules les voix transmettent, le public devient l’oreille attentive de leurs volontés et de leurs choix.......

Lire l'article sur I/O Gazette

Libération.fr

Image de la critique de Libération.fr

jeudi 12 janvier 2017

"L'envie était de travailler sur la trace laissée après la mort"»

Par Eve Beauvallet

Nous sommes les seuls dans le règne animal à pouvoir anticiper notre mort. Les plateformes, réseaux sociaux et applications web ont flairé le filon. Il aurait fallu quelques épisodes de plus à la série TV Six Feet Under pour les cataloguer toutes, mais notons que des initiatives comme Passed-On, Bescrib ou l’application Facebook If I Die figurent parmi celles à proposer aujourd’hui de «léguer un héritage émotionnel à ses proches et de sauvegarder...

Lire l'article sur Libération.fr

24heures.ch/

Image de la critique de 24heures.ch/

vendredi 23 septembre 2016

Les mausolées de Rimini Protokoll émeuvent à Vidy

Par Gérald Cordonier

«Nachlass, pièces sans personnes» invite le public à une expérience immersive pertinente et sensible autour du thème de la mort et de l’héritage. Critique....

Lire l'article sur 24heures.ch/

Carnet d'Art

Image de la critique de Carnet d'Art

vendredi 16 septembre 2016

Éternelle humanité

Par Kristina D'Agostin

Dans ses pièces sans personnes, Rimini Protokoll fait sortir le théâtre de ses murs en abordant le Nachlass, ce que laisse un défunt après sa mort. Aucun acteur donc, mais une présence humaine si forte que l’on perçoit l’éternel....

Lire l'article sur Carnet d'Art