theatre-contemporain.net

Accueil de « Mort d'un commis voyageur »

Mort d'un commis voyageur

+ d'infos sur le texte de Arthur Miller
mise en scène Dominique Pitoiset

Distribution

Présentation

Après Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward Albee, Mort d’un commis voyageur d’Arthur Miller sera le second volet du cycle que Dominique Pitoiset souhaite consacrer au théâtre Nord Américain du XXe siècle.

Willy Loman est un représentant de commerce qui sillonne, avec dévouement, les routes de son pays depuis plusieurs décennies pour le compte de la Compagnie Wagner. Il a, comme beaucoup, cru aux idéaux du libéralisme sans voir venir le mal caché. Il a payé avec patience et honnêteté les traites de sa maison et élevé ses enfants comme il le pouvait en père trop souvent absent. Et puis les temps et les hommes ont changé. Son employeur lui a signifié qu’il lui retirait son salaire fixe pour le remettre à la commission comme un débutant. Déprimé, Willy tombe de plus en plus fréquemment en proie à des hallucinations mettant en scène des événements du passé dans lesquels il se réfugie. Seule sa femme Linda le protège et tente de contenir l’inexorable chute.

Le théâtre d’Arthur Miller met en scène des hommes et des femmes ordinaires en souffrance victimes de la faillite du grand rêve américain de prospérité. Mort d’un commis voyageur est l’histoire tragique d’un homme de la classe moyenne qui a soumis sa vie aux exigences de la société de consommation et qui, confronté à la brutalité pragmatique de la crise de l’économie du système capitaliste, comprend que son assurance vie fait de lui un homme qui a plus de valeur mort que vif.

Arthur Miller a écrit cette pièce en 1949. Elle lui a valu le prix Pulitzer et le Drama Critic’s Circle Award.

Dernières critiques

Les Trois Coups
Rêver sa vie
Image d'une critique concernant Rêver sa vie

Par Florent Coudeyrat

mercredi 28 mars 2012