Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Médée, poème enragé »

Médée, poème enragé

mise en scène Jean-René Lemoine

On en parle dans la presse et sur le web

WebThéâtre

Image de la critique de WebThéâtre

mercredi 24 janvier 2018

Cantate du désir

Par Gilles Costaz

C’est un monologue hors des normes, que le poète joue lui-même. Il imagine l’errance de Médée, la sorcière, celle qui a tué ses enfants pour se venger d’un mari infidèle, Jason. Cela se passe autrefois, hier, aujourd’hui. Tout se mêle :...

Lire l'article sur WebThéâtre

Zibeline

Image de la critique de Zibeline

vendredi 25 novembre 2016

Médée d’entre les siècles

Par Marie Godfrin-Guidicelli

Médée appartient à Jason jusqu’à la tombe et l’aime jusqu’à l’infanticide, son histoire est une suite tragique de crimes et de fuites, d’amour et d’exil. Le mythe a inspiré à Jean-René Lemoine l’éc…...

Lire l'article sur Zibeline

Image de la critique de Théâtrorama

jeudi 02 avril 2015

Jean-René Lemoine, comme touché par la grâce,

Par Dany Toubiana

Porté uniquement par la verticalité de son corps et du micro sur pied, habillé d’un pantalon gris et d’un haut plus féminin, traversé d’un ruban doré qui accroche la lumière, Jean-René Lemoine, comme touché par la grâce, joue Médée....

Lire l'article sur Théâtrorama

Image de la critique de Fousdetheatre.com

jeudi 05 mars 2015

Jean-René Lemoine, poète percutant et interprète délicat

Par Thomas Baudeau

Il y a tout juste trois ans, on découvrait au Vieux-Colombier, mis en scène par Eric Génovèse, “Erzuli Dahomey, déesse de l’amour“, ovni théâtral almodovarien s’interrogeant sur les rapports mère-enfants, composé par ce comédien, directeur de troupe, poète, dramaturge et enseignant d’art dramatique. Une plume singulière, incisive, drôle, crue, musicale, envoûtante et puissante...

Lire l'article sur Fousdetheatre.com

Image de la critique de Bsc News magazine

vendredi 26 décembre 2014

Médée choisit l'enivrante folie du sursis

Par Julie Cadilhac

Dramaturge, directeur de troupe et metteur en scène de théâtre, Jean-René Lemoine est originaire d'Haïti et vit à Paris depuis 1989. En 2012, sa pièce Erzuli Dahomey, déesse de l'amour, après avoir reçu le prix SACD de dramaturgie de langue française, est entrée au répertoire de la Comédie Française.

Lire l'article sur Bsc News magazine

Image de la critique de Libération

vendredi 14 mars 2014

Médée «sans morphine ni camisole»

Par René Solis

A la magicienne meurtrière de ses enfants, Jean-René Lemoine ne prête pas seulement ses mots, mais son corps. Sur la scène de la petite salle de la MC 93, sa présence éclaire ce monologue aux allures de voyage au bout de la nuit. Epaule nue, visage fardé, cheveux ras, tunique bleu nuit, Médée parle dans la pénombre, reine d’un rectangle de sable que délimite...

Lire l'article sur Libération

Image de la critique de Le Monde.fr

vendredi 14 mars 2014

Jean-René Lemoine se glisse dans la peau de Médée

Par Fabienne Darge

Médée, c'est moi », pourrait dire cet homme seul au centre d'un cercle de lumière. Offert dans sa solitude radicale, au milieu de la scène, comme pouvaient l'être les grandes chanteuses noires, Aretha Franklin, Billie Holiday ou Nina Simone. Cet homme-là est haïtien (de Paris), auteur, metteur en scène et acteur. Il s'appelle Jean-René Lemoine....

Lire l'article sur Le Monde.fr

Image de la critique de L'humanité

mardi 11 mars 2014

Médée, lost dans la brume électrique

Par Marie-José Sirach

Jean-René Lemoine interprète son Médée, poème enragé. Une performance hantée. Comme au music-hall, la scène est plongée dans le noir. L’acteur s’avance et brise le rond de lumière. Maintenant, c’est lui qui se livre, torse à moitié dévêtu, comme déchiré charnellement de tant d’épreuves passées. Il/elle est Médée. Jean-René Lemoine, acteur-performeur, corps tendu,...

Lire l'article sur L'humanité

Image de la critique de Inferno

lundi 10 mars 2014

Envoûtant(e)

Par Caroline Simonin

Médée fait partie de ces héroïnes mythiques qui ont traversé les siècles et les interprétations, cinématographiques ou picturales. Elle a fasciné de nombreux écrivains, de théâtre ou non, d’Euripide à Pascal Quignard, en passant par La Péruse. Et elle a inspiré Jean-René Lemoine, auteur, metteur en scène et récitant de Médée, poème enragé, « opéra parlé »....

Lire l'article sur Inferno

Image de la critique de Théâtre du blog

lundi 10 mars 2014

Médée est plusieurs mythes.

Par Christine Friedel

On parle du mythe de Médée. Mais ce qui fait sa pérennité, c’est sa richesse : Médée est plusieurs mythes. Médée, c’est l’effroi : la mère qui tue ses fils par vengeance, pour tuer leur père Jason, et par amour, dit-elle, pour qu’ils ne tombent pas en d’autres mains. Cette Médée-là, c’est l’impensable, qui trouve son apothéose dans le chant lyrique, à l’opéra. Et puis il y a Médée la...

Lire l'article sur Théâtre du blog

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)