Accueil de « Maguy - La Prison des inconnues »

Maguy - La Prison des inconnues


:Présentation

Maguy - La prison des inconnues est la véritable histoire de Marguerite B., une jeune fille injustement emprisonnée dans les années 50 dans le château-prison de Cadillac-sur-Garonne pour être "rééduquée" à la société. Dans la prison des inconnues, aux filles perdues comme Maguy est demandé d'abandonner leur prénom réel pour laisser le passé derrière soi et commencer une nouvelle vie à partir de zéro. Dans l’institut de correction, totalement dépourvu d'un projet éducatif, la fragilité de Maguy, son désir de renaître et sa peur de l'avenir se rejoignent et entrent en collision avec la sévérité et la rigueur de la directrice, Mademoiselle F., qu’après de nombreuses difficultés, va apprendre progressivement à aimer le jeune Maguy, en lui pardonnant les excès de sa personnalité excentrique. Parmi les nombreux rêves et le désir de rachat, la triste histoire de Maguy vit dans le contexte de l'un des moments les plus sombres de l'histoire de France, celle de l'échec de l'éducation surveillée qui après le suicide de la jeune fille ont conduit à la fermeture définitive des établissements correctionnels de tout le Pays.

Notes du metteur en scène

Je suis tombé par accident sur l'histoire de Marguerite B. alors que j’étais dans un village isolé de l'Aquitaine. M’intriguait un château et son histoire récente, jusqu'en 1950 était le siège d'un centre de correction pour des filles difficiles.
J’ai écrit et mis en scène la véritable histoire de cette malheureuse fille qui est aussi l’histoire d'une grande injustice.
La jeune Maguy, à laquelle a été changé le nom à son arrivé au château-prison de Cadillac-sur-Garonne, établi une émouvante relation avec le directrice de l'Institut, Mademoiselle F. mais cela n’est pas suffisant pour éviter la fin tragique de Maguy qui décide de renoncer à sa vie.
Les actrices françaises Angélique Cavallari et Delphine Dey incarnent respectivement Maguy et la directrice, dans un crescendo de proximité affective entre ces deux femmes, sublimée par les musiques de Valérie Marie qui les a composées et les joue sur une scène sobre et essentielle.

Francesco Zarzana

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.