theatre-contemporain.net


Just Focus

:Madame Bovary, la révolte romanesque

Par Emilie Touat
publié le 2016-01-18

La grande salle du Théâtre de Poche Montparnasse accueille donc ces quatre comédiens pour une interprétation plus qu'originale de « Madame Bovary ». Il ne s'agit pas d’une interprétation mais plutôt d’une adaptation théâtrale de Paul Edmond, contée par quatre saltimbanques. Sur une mise en scène de Sandrine Molaro et Gilles-Vincent Kapps, également interprètes et musiciens, nous sommes transportés dans la tumultueuse vie de Madame Bovary....

Lien vers l'article :

On en parle dans la presse et sur le web

Des Didascalies

Image de la critique de Des Didascalies

samedi 28 janvier 2017

Mon chagrin ne finira donc jamais ?

Par Tristan Kopp

« La parole humaine est comme un chaudron fêlé où nous battons des mélodies à faire danser les ours, quand on voudrait attendrir les étoiles. » Adaptation audacieuse et respectueuse du roman de Flaubert, dans un appareil théâtral mesuré, et maîtrisée par quatre excellents comédiens — et musiciens....

Lire l'article sur Des Didascalies

I/O Gazette

Image de la critique de I/O Gazette

jeudi 07 juillet 2016

Cabaret Flaubert

Par Mathias Daval

C’est toujours un pari immense que d’adapter un chef-d’œuvre incontournable de la littérature. Tiago Rodrigues s’y est essayé cette année avec un succès relatif. Avec son « Madame Bovary », créé au Théâtre de poche en début de saison, la petite troupe menée par Sandrine Molaro et Gilles-Vincent Kapps a choisi un chemin moins ambitieux que celui du Portugais : pas de mise en abyme ici, mais un condensé plus ou moins linéaire du roman, autour d’une...

Lire l'article sur I/O Gazette

Les Trois Coups

Image de la critique de Les Trois Coups

samedi 05 décembre 2015

« Madame Bovary », c’est eux !

Par Corinne François-Denève

Une adaptation séduisante du classique de Flaubert, mise en bouche par quatre formidables comédiens.... Une jeune femme mal mariée s’ennuie dans sa vie médiocre. Elle prend des amants, accumule des dettes, puis finit par se suicider. Présentée comme cela, l’histoire de Madame Bovary est intemporelle. On ne s’étonne pas, en ce sens, que le roman de Flaubert ait fait l’objet de multiples adaptations cinématographiques, de Jean Renoir à Vincente Minnelli. Le théâtre ne fut d’ailleurs pas en reste, puisque

Lire l'article sur Les Trois Coups