theatre-contemporain.net

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Ma Jeunesse exaltée »

Ma Jeunesse exaltée

+ d'infos sur le texte de Olivier Py
mise en scène Olivier Py

On en parle dans la presse et sur le web

L'écho des planches

Image de la critique de L'écho des planches

jeudi 21 juillet 2022

Entretien avec Olivier Py

Par Raphaël Baptiste

La jeunesse est toujours la sempiternelle jeunesse avec sa soif d'absolu, sa folie, son engagement total. Je n'aurais pas fait ce spectacle sans la jeunesse qui est sur scène et c'est à eux qu'il faut d'abord rendre hommage : ils ont les premiers rôles, ce sont des rôles écrasants....

Lire l'article sur L'écho des planches

Les Echos

Image de la critique de Les Echos

mercredi 13 juillet 2022

« Ma jeunesse exaltée » : la longue marche d'Arlequin à Avignon

Par Philippe Chevilley

La farce de dix heures d'Olivier Py exaltant la jeunesse souffre d'un trop-plein de lyrisme, d'aphorismes et de mots. Mais l'énergie déployée en scène, la performance inouïe de son Arlequin, Bertrand de Roffignac, le talent de Xavier Gallais et de Céline Chéenne, nous emportent cahin-caha jusqu'au bout du voyage....

Lire l'article sur Les Echos

L'Alchimie du verbe

Image de la critique de L'Alchimie du verbe

mardi 12 juillet 2022

C’est une pièce qui caresse toutes nos révoltes

Par Raphaël Baptiste

C’est une pièce qui caresse toutes nos révoltes et qui le temps de la représentation nous enlève notre impuissance car Arlequin devient à nous tous notre jeunesse et il exalte en nous le devoir de poursuivre nos idéaux, notre impatience comme le dit si bien Olivier Py dans son œuvre théâtrale....

Lire l'article sur L'Alchimie du verbe

L'Alchimie du verbe

Image de la critique de L'Alchimie du verbe

mardi 12 juillet 2022

Le pouvoir d’Arlequin

Par Raf

Vivre une expérience théâtrale, comprendre ce qui nous traverse, voir des acteurs, c’est ce que propose cette traversée de Ma Jeunesse Exaltée. Je repense souvent à cette phrase des Mille et Une Définitions du Théâtre d’Olivier Py que je déforme peut-être : « on ne juge pas un feu qui brûle »....

Lire l'article sur L'Alchimie du verbe

Libération

Image de la critique de Libération

lundi 11 juillet 2022

«Ma jeunesse exaltée» d’Olivier Py: ennui agité

Par Lucile Commeaux

Pour sa dernière année en tant que directeur du Festival d’Avignon, le dramaturge présente une pièce pénible de dix heures qui pêche par sa surabondance de concepts et ses relents réacs....

Lire l'article sur Libération

Télérama

Image de la critique de Télérama

lundi 11 juillet 2022

“Ma jeunesse exaltée”, d’Olivier Py, dix heures de folie théâtrale

Par Fabienne Pascaud

Au gymnase Aubanel, l’actuel directeur du Festival propose un spectacle fleuve, à la fois politique et mystique, social et littéraire. Une pièce assurément trop longue, tourbillonnante (pour ne pas dire hystérique), mais dont on ressort emplis de la joie du théâtre....

Lire l'article sur Télérama

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

lundi 11 juillet 2022

Les adieux d’Olivier Py à sa jeunesse et au Festival

Par Brigitte Salino

Pour sa dernière édition, le directeur du festival présente « Ma jeunesse exaltée », en écho à « La Servante » qu’il avait créée en 1995. Dix heures de spectacle entre gourmandise et emphase....

Lire l'article sur Le Monde.fr

lejdd.fr

Image de la critique de lejdd.fr

lundi 11 juillet 2022

« Ma Jeunesse exaltée », le marathon théâtral d'Olivier Py

Par Alexis Campion

Avec Bertrand de Roffignac, époustouflant dans le rôle principal, l'auteur et metteur en scène crée « Ma Jeunesse exaltée », une « arlequinade » pour nous tenir éveillés « dans l'insomnie du monde »....

Lire l'article sur lejdd.fr

Marianne.net

Image de la critique de Marianne.net

lundi 11 juillet 2022

Un chef-d’œuvre de 8 heures pour le dernier festival d’Avignon d'Olivier Py

Par Youness Bousenna

La création d’Olivier Py offre un feu d’artifice total sur la jeunesse, la joie et l’espérance, ordonné autour du personnage d’Arlequin, allégorie du théâtre et du peuple qu’interprète un Bertrand de Roffignac éblouissant....

Lire l'article sur Marianne.net

Les Inrocks

Image de la critique de Les Inrocks

lundi 11 juillet 2022

“Ma jeunesse exaltée” : un carnaval révolutionnaire pour célébrer la fin de mandat d'Olivier Py

Par Malo Toquet

Dernière création d’Olivier Py en tant que directeur du Festival, “Ma jeunesse exaltée” illustre un passage de relais poétique, politique et même un peu mystique. Loin d’être triste, ce chant du cygne a des accents provocateurs de carnaval et propose une relecture du personnage d’Arlequin, comme métaphore du théâtre....

Lire l'article sur Les Inrocks