Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Liebestod »

Liebestod

mise en scène Angélica Liddell

Angélica Liddell pour "Liebestod", conférence de presse du 6 juillet 2021

Partenaire : Festival d'Avignon ,

En faisant se rencontrer la figure du révolutionnaire toréro andalou Juan Belmonte et la musique de Richard Wagner, Angélica Liddell donne voix aux origines de son théâtre, à ce qu’elle nomme « une histoire du théâtre qui est l’histoire de mes racines et l’histoire de mes abîmes ». Plus qu’un art, la tauromachie était pour Juan Belmonte un exercice spirituel, portant les émotions dans un espace infini, dans une éternité. C’est une recherche incessante de la beauté tragique qui est à l’œuvre dans Liebestod, une tentative de communiquer directement avec le sacré, aussi bien dans la pratique du toréro que sur le plateau de Angélica Liddell. « Je cherche l’instant sublime, la transfiguration, l’enthousiasme débordant, l’éclat et la lumière, ce transport lyrique qui a lieu quand on aime ». Liebestod raconte ainsi bien plus qu’une épopée de la tauromachie, le spectacle devient une offrande, « c’est l’œuvre d'une femme amoureuse, et mortelle. C’est aussi une immolation ».

Détail de la vidéo

  • Lieu : Cloître Saint-Louis (Avignon)
  • Participants/comédiens : Angélica Liddell. Présentation Laurent Goumarre.
  • Copyright : theatre-contemporain.net / Festival d'Avignon
  • Ajoutée le 06/07/2021

À propos de...

Copiez/collez ce code

Copiez/collez ce code (responsive)

Lien direct vers le media

Lien permanent vers cette page/vidéo

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)