Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Illusions perdues »

Illusions perdues

+ d'infos sur l'adaptation de Pauline Bayle,
mise en scène Pauline Bayle

On en parle dans la presse et sur le web

Sceneweb

Image de la critique de Sceneweb

vendredi 13 mars 2020

Illusions perdues : le ring social de Pauline Bayle

Par Vincent Bouquet

Au Théâtre de la Bastille, la jeune metteure en scène livre une version condensée, fluide et limpide du monument romanesque de Balzac. Un tour de force où l’apparente simplicité du geste n’a d’égal que l’impressionnante acuité du propos. Les monstres littéraires, d’où qu’ils viennent, ne font pas peur à Pauline Bayle. Bien au contraire. Après …...

Lire l'article sur Sceneweb

Club de Mediapart

Image de la critique de Club de Mediapart

vendredi 13 mars 2020

« Illusions perdues », pas pour Pauline Bayle

Par Jean-Pierre Thibaudat

Après « l’Iliade » et « L’Odyssée », Pauline Bayle adapte et met en scène « Les illusions perdues » de Balzac avec un même principe : les acteurs d’abord. Un commando de cinq pour une vingtaine de rôles sur un plateau nu et les spectateurs sur les quatre côtés d’un ring. C’est enlevé et ça dépote. Dans le rôle de Lucien de Rubempré, une jeune actrice sidérante, Jenna Thiam....

Lire l'article sur Club de Mediapart

lesechos.fr

Image de la critique de lesechos.fr

vendredi 13 mars 2020

« Illusions perdues » : Balzac bête de scène

Par Philippe Chevilley

La jeune metteuse en scène Pauline Bayle offre une adaptation lumineuse du roman monstre de Balzac racontant l'ascension et la chute d'un jeune poète ambitieux dans le Paris des années 1820. Cinq comédiens surdoués interprètent plus d'une vingtaine de personnages. Du théâtre à cru, cinglant, qui conjugue la grande littérature au présent....

Lire l'article sur lesechos.fr

Un Fauteuil pour l'Orchestre

Image de la critique de Un Fauteuil pour l'Orchestre

jeudi 12 mars 2020

« On ne peut rien réussir sans se râper le cœur. »

Par Denis Sanglard

D’Angoulême à Paris, l’ascension rapide et la chute brutale de Lucien de Rubempré. Pauline Bayle adapte Illusions perdues de Balzac, œuvre monstre. L’œuvre est dégraissée, la mise en scène dépouillée à l’extrême, frontale. Ce que Pauline Bayle met en scène, formidablement, c’est l’écriture de Balzac....

Lire l'article sur Un Fauteuil pour l'Orchestre

Le Monde.fr

Image de la critique de Le Monde.fr

mercredi 11 mars 2020

La valse intranquille des « Illusions perdues » au Théâtre de la Bastille

Par Brigitte Salino

La metteuse en scène Pauline Bayle et ses cinq comédiens proposent une version « dégenrée » de l’œuvre de Balzac, très réussie et enthousiasmante....

Lire l'article sur Le Monde.fr

La Terrasse

Image de la critique de La Terrasse

lundi 03 février 2020

De cette œuvre capitale, Pauline Bayle et les siens font un chef-d’œuvre !

Par Catherine Robert

Pauline Bayle adapte et met en scène Illusions perdues avec une maestria époustouflante, qui l’installe définitivement parmi les meilleurs. Un chef d’œuvre, à voir absolument !...

Lire l'article sur La Terrasse

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)