Accueil de « Les Tribulations d'une étrangère d'origine »

Les Tribulations d'une étrangère d'origine

mise en scène François Berreur

:Ah, tes parents sont bulgares, comme le yaourt

Adaptation scénique de son récit autobiographique Mémoire pleine, Les Tribulations d’une étrangère d’origine d’Elizabeth Mazev racontent l’histoire d’une petite fille née en France de parents réfugiés politiques bulgares. Seule en scène, la comédienne, conteuse hors-paire, rejoue des scènes de sa vie, de ses trois ans et demi à l’âge adulte : la chanson bulgare chorégraphiée par sa mère pour le spectacle de fin d’année, les longs périples estivaux en DS break passés à tourner autour de la Bulgarie sans pouvoir pénétrer « le plus fidèle satellite de l’Union soviétique », le voyage décevant, plus tard, dans un pays qui s’engouffre dans le capitalisme sauvage, où elle cherche à retrouver ce que tous les Bulgares tentent de fuir… C’est drôle, enjoué, plein d’autodérision, ponctué de changements de rythmes et de tons.

Pour ce spectacle, Elizabeth Mazev retrouve François Berreur, dont les spectateurs ont, il y a deux saisons, pu voir Ebauche d’un portrait, son adaptation et mise en scène du Journal de Jean-Luc Lagarce. Un monologue, déjà qui travaillait au plus profond les relations entre l’individu et le souvenir, l’intimité et l’Histoire. Thèmes qui se retrouvent dans ces Tribulations, où, par-delà la peinture intime et familiale, est questionné ce qu’est la mémoire, de quoi elle se compose et comment on l’arrange, « à la manière d’un bouquet ». Et en se moquant de sa propre nostalgie pour un pays qui n’existe que dans la mémoire de ceux qui l’ont quitté. Elizabeth Mazev pose la question de l’identité : d’où est celui qui n’est ni d’ici, ni d’ailleurs ?

Programme 2012-2013 - Centre Dramatique National de Besançon

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.