Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Les Souffrances de Job »

Les Souffrances de Job

mise en scène Léa Guillec

On en parle dans la presse et sur le web

Théâtre Actu

Image de la critique de Théâtre Actu

jeudi 09 février 2023

L’écriture incisive de Hanokh Levin rencontre l’univers horrifique de la Cie Deraïdenz

Par Hugo Valat

Plus qu’une compagnie, DERAÏDENZ est un collectif d’artistes et de nombreuses belles mains qui contribuent à faire de ce spectacle un moment de théâtre total dont les spectatrices et spectateurs ne ressortent pas indifférents....

Lire l'article sur Théâtre Actu

Les Inrocks

Image de la critique de Les Inrocks

mercredi 13 juillet 2022

“Les Souffrances de Job”, un spectacle macabre et saisissant

Par Malo Toquet

Dans le chapiteau règne ambiance de cabaret crasseux et presque infernal. Des crin-crins grinçants dirigés par Baptiste Zsilina miaulent une mélodie festive et inquiétante. Au centre trône une carcasse sanguinolente, restes d’un repas sur lesquels vont passer non pas 2 ni 4 mais 5 mendiants toujours plus famélique. Léa Guillec et son équipe ont su rendre avec panache l’esprit des pièces d’Hanokh Levin, lui-même amateur de cabaret....

Lire l'article sur Les Inrocks

Les sorties de Michel Flandrin

Image de la critique de Les sorties de Michel Flandrin

mercredi 06 juillet 2022

De la chèvre au bouc émissaire

Par Michel Flandrin

75 costumes, 25 marionnettes, 6 interprètes (chaque soir interchangeables) virevoltent autour de la trentaine de protagonistes imaginés par le dramaturge israélien....

Lire l'article sur Les sorties de Michel Flandrin

Théâtre Actu

Image de la critique de Théâtre Actu

vendredi 03 septembre 2021

Entretien avec la compagnie DeraÏdenz

Par Paula Gomes

La compagnie DERAÏDENZ apprivoise le mystère par la recherche d’un sens esthétique avec une forme de dynamique, de joie, une forme d’éveil, d’inspiration, de dérision joyeuse. Rien n’est gratuit. Nous convoquons l’imaginaire, le merveilleux qui est un puits inépuisable. Nous y plaçons notre conviction artistique....

Lire l'article sur Théâtre Actu

Le Bruit du off

Image de la critique de Le Bruit du off

mercredi 21 juillet 2021

«Les Souffrances de Job » : Tirez au sort, pas sur la foule !

Par Célia Jaillet

D’emblée, le burlesque nous pince le nez tandis que les mendiants, et les mendiants des mendiants, défilent aux pieds du roi. Voix criardes, dépourvues de souffle, vêtements énormes et disloqués, corps aussi sautillants que rampants, joies précaires, simplicité, tout cela suscite le rire du spectateur, rire innocent ou plutôt accroché à son innocence, car la chute est proche et il ne sera bientôt plus temps de se moquer. Quand le roi perd toutes...

Lire l'article sur Le Bruit du off

LaProvence.com

Image de la critique de LaProvence.com

dimanche 18 juillet 2021

Ce qui frappe de prime abord, ce sont les décors.

Par Jean-Noël Grando

Le lever de rideau est spectaculaire et la suite l’est tout autant.... Nous voici en compagnie de personnages étranges qui nous transportent dans un univers particulier, où l’oppression est de mise et où l’injustice prend des airs de grande dame. La tragédie règne sur le plateau entre Antiquité et modernité..

Lire l'article sur LaProvence.com

Têtes d'Aïe

Image de la critique de Têtes d'Aïe

mercredi 14 juillet 2021

Des marionnettes à taille humaine

Par Pier Partick

L’interprétation sulfureuse et grinçante de la Cie DERAÏDENZ nous livre un spectacle d’une densité remarquable. Un univers particulier où les marionnettes à taille humaine dédouble les comédiens au nombre de 7 sur scène. Une exécution magistrale, une mise-en-scène millimétrée rigoureuse signée Léa Guillec, une musique originale composée (semble-t-il) par Baptiste Zsilina, lui-même créateur avec Églantine Remblier des Marionnettes et des accessoir...

Lire l'article sur Têtes d'Aïe

Le Dauphiné Libéré

Image de la critique de Le Dauphiné Libéré

mercredi 14 juillet 2021

On a vu pour vous “Les Souffrances de Job”

Par Marie Félicia Alibert

Waouh ! Par son talent et son art de la marionnette, la compagnie Deraïdenz convoque sur scène toute une ville pour assister aux ‘‘Souffrances de Job’’. Avec ce texte fort et bouleversant, inspiré du récit biblique, Hanokh Levin invite les spectateurs à méditer sur la condition humaine, le sens de la vie ou encore l’existence divine. Le tout avec humour et cynisme. À peine les portes franchies, les spectateurs entrent dans l’univers onirique de l...

Lire l'article sur Le Dauphiné Libéré

michel-flandrin.fr

Image de la critique de michel-flandrin.fr

vendredi 02 juillet 2021

Job, des humains et des pantins

Par Michel Flandrin

75 costumes, 25 marionnettes et surtout 6 interprètes (chaque soir interchangeables) virevoltent autour de la trentaine de protagonistes imaginés par le dramaturge israélien.

Lire l'article sur michel-flandrin.fr

Journal La Terrasse.fr

Image de la critique de Journal La Terrasse.fr

samedi 05 juin 2021

"Les Souffrances de Job", les mécanismes de la violence

Par Catherine Robert

La compagnie Deraïdenz interroge les mécanismes de la violence en confiant le texte drôle et effroyable d’Hanokh Levin à des marionnettes et des...

Lire l'article sur Journal La Terrasse.fr

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)