Accueil de « Les Sorcières de Salem »

Les Sorcières de Salem

+ d'infos sur le texte de Arthur Miller

:Sommaire

Télécharger le dossier en PDF

Autrices de ce dossier

Caroline Veaux, professeure agrégée de lettres
Isabelle Debyser, professeure de lettres

Sommaire

Édito

Qui parmi nous croit encore aux sorcières  ? Et pourtant, elles sont partout autour de nous  : dans les essais et les actions féministes, sur les réseaux sociaux, sur les écrans de nos cinémas. Mais ces sorcières 2.0, libres et éman-cipées, conscientes des pouvoirs de leur féminité, n’ont pas grand-chose à voir avec les sorcières du passé, pourchassées par la justice, accusées en public et parfois mises à mort. En 1692, la petite ville de Salem, aux États-Unis, fut le théâtre d’une des plus incroyables chasses aux sorcières  : en proie à des phénomènes inexpliqués, les habitants hystériques traînèrent en justice et condamnèrent à mort, sur les accusations de quelques jeunes filles, une dizaine de femmes de la communauté. C’est ce mécanisme de dénonciation et de traque des boucs émissaires qui intéressa Arthur Miller quand il s’inspira de cette histoire  : de la fin du XVIIe siècle à la grande peur rouge du maccar-thysme, la nature des sorcières avait changé, mais pas les mécanismes par lesquels une société désigne ses coupables. Quelles sont aujourd’hui nos sor-cières  ? Comment les chasse-t-on  ? Sommes-nous juges ou sorcières  ? C’est à ces questions que s’efforce de répondre la dernière création d’Emmanuel Demarcy-Mota.

Avant de voir le spectacle

  • Sorcières !
  • En route vers Salem
  • Chasse(s) aux sorcières

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.