Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)
Accueil de « Les Serments Indiscrets »

Les Serments Indiscrets

+ d'infos sur le texte de  Marivaux
mise en scène Christophe Rauck

On en parle dans la presse et sur le web

Image de la critique de La Croix

vendredi 02 novembre 2012

Les Amants magnifiquement terribles

Par Didier Mereuze

Mis en scène par Christophe Rauck avec une distribution fabuleuse d’énergie et de générosité, un étourdissant ballet des cœurs à faire frémir, palpiter et ......

Lire l'article sur La Croix

Image de la critique de Figaroscope

mercredi 31 octobre 2012

Passer à côté de ce qui nous rend heureux ?

Par Armelle Héliot

Comment résumer le propos de cette pièce de Marivaux : doit-on pour des questions d’amour-propre ne pas reconnaître ses torts et passer à côté de ce qui nous rend heureux ?...

Lire l'article sur Figaroscope

Image de la critique de LeJDD.fr

lundi 29 octobre 2012

Brillantissime Marivaux à Saint-Denis

Par Jean-Luc Bertet

Chez Marivaux, le hasard fait plutôt bien les choses que les individus compliquent à souhait. Les Serments indiscrets que monte Christophe Rauck au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis n’échappent pas à la règle. Deux jeunes gens sont promis l’un à l’autre par leurs pères respectifs. Ils ne se...

Lire l'article sur LeJDD.fr

Image de la critique de La Terrasse

lundi 29 octobre 2012

Ni cacher ni dire son amour

Par Véronique Hotte

Ni cacher ni dire son amour, l'esprit de Marivaux est bien servi sur la scène de Christophe Rauck, ambiance cirque et fête, avec des acteurs bien [...]...

Lire l'article sur La Terrasse

Image de la critique de Télérama

samedi 27 octobre 2012

La quintessence du marivaudage

Par Aurélien Ferenczi

La quintessence du marivaudage : ­Damis et Lucile, décidés à refuser le mariage arrangé auquel les destinent leurs pères, s'aperçoivent qu'ils ne ......

Lire l'article sur Télérama

Image de la critique de Syndicat National des Enseignements de Second Degré

samedi 27 octobre 2012

Christophe Rauck a pris le texte de Marivaux à bras le corps

Par Francis Dubois

Ergaste et Orgon ont en projet le mariage de leurs enfants Lucile et Damis qui pourrait être une union harmonieuse. Mais ni l’un ni l’autre ne sont prêts à rompre avec le célibat. Pour Lucile qui entend rester une femme libre, le mariage pourrait cesser de la rendre désirable. Quant à Damis, il ne s’y sent pas prêt et n’a nulle envie de renoncer à son indépendance. Ils se font le serment réciproque de mettre ......

Lire l'article sur Syndicat National des Enseignements de Second Degré

Image de la critique de webthea

vendredi 26 octobre 2012

Eloge du jeu

Par Corinne Denailles

De La Surprise de l’amour à La Seconde Surprise de l’amour en passant par L’Epreuve, et Les Serments indiscrets, Marivaux n’en finit pas d’explorer les relations amoureuses et la langue des sentiments avec une acuité d’analyse et une virtuosité stylistique inégalées. Ce terrain des jeux de la séduction est bien plus sérieux qu’il n’y paraît....

Lire l'article sur webthea

Image de la critique de L'Humanité.fr

vendredi 26 octobre 2012

Le mariage, si je veux, quand je veux !

Par Marie-José Sirach

Le directeur du TGP, à Saint-Denis, Christophe Rauck, met en scène les Serments ­indiscrets, de Marivaux. Un spectacle porté par des acteurs qui se donnent sans compter....

Lire l'article sur L'Humanité.fr

Image de la critique de Le Figaro

vendredi 26 octobre 2012

Les femmes dans les vertiges de l'amour

Par Armelle Héliot

Mais c'est Marivaux qui nous propose dans Les Serments indiscrets , au Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis (jusqu'au 2 décembre), la femme la plus complexe, la plus compliquée et, sans doute, la plus contemporaine dans sa névrose même. L'écrivain des Fausses Confidencesrésume lui-même l'argument de sa pièce: «Il est question de deux personnes qui s'aiment d'abord et qui le savent, mais qui se sont engagées à

Lire l'article sur Le Figaro

JSD

Image de la critique de JSD

vendredi 26 octobre 2012

« Être scénographe, c’est comme faire tourner les pages d’un livre »

Par Benoît Lagarrigue

Aurélie Thomas a signé la scénographie des Serments indiscrets montés par Christophe Rauck au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis, et elle nous parle de sa profession. Au générique des Serments indiscrets de Marivaux, actuellement à l’affiche du TGP, comme à celui de plusieurs...

Lire l'article sur JSD

Ne plus afficher cette publicité - Je m'abonne - Je suis abonné(e)